Profitez de 10% de remise sur votre première commande avec le code NEW10 dès 59 euros d'achat 

Les puces chez le chien, le chat... et chez vous!

Chien qui se gratte la nuqueConnaissez vous bien les puces et leur mode de vie ? Savez vous pourquoi il est si difficile de s’en débarrasser ? Utilisez vous les bons produits et de la bonne façon ?

Tout ce qu’il faut savoir sur les puces …

Les puces passent toute leur vie d’adultes sur les chiens et les chats. Leur durée de vie adulte est de 2 mois ½ en moyenne. Elles se nourrissent de sang. Les femelles pondent en moyenne 30 œufs par jour pendant leur durée de vie, soit environ 2 000 œufs au total.

Ces œufs tombent au sol, et évoluent ensuite en larves puis en cocons. Ces cocons sont très résistants. Ils sont capables de survivre jusqu’à 1 an si les conditions sont défavorables et qu’il n’y a pas d’animal ou d’humain à infester. Ils sont insensibles aux insecticides car ils sont protégés dans une coque épaisse. C’est à partir de ces cocons que de jeunes puces éclosent et montent ensuite sur un animal dont elles ne redescendront plus jusqu’à leur mort. La boucle est bouclée.

Lutter efficacement contre les puces du chien et du chat

Comme les puces pondent beaucoup d’œufs, il y a en fait beaucoup plus de puces dans l’habitat (sous forme d’œufs, de larves et de cocons) que d’adultes sur un animal. En fait c’est 95% des puces qui sont dans l’habitat et 5% seulement sur l’animal.

Donc, si l’on veut lutter efficacement contre les puces, il faut lutter aussi contre les formes qui sont dans l’environnement.

Comme ce n’est pas facile de savoir ou elles se trouvent et de traiter de grandes surfaces, la meilleure solution est d’utiliser sur l’animal des produits qui vont non seulement tuer les puces adultes, mais aussi les empêcher de pondre ou faire avorter secondairement les œufs et les larves. De cette façon, progressivement (en 6 mois à 1 an) mais très efficacement, il n’y aura plus d’œufs ni de larves ni de cocons dans l’habitat, ou à l’extérieur (jardin, grenier…).

 

Retrouvez de nombreux traitements contre les puces et les tiques sur Croquetteland. Le meilleur des produits dans cette catégorie est le Frontline Combo, traitement anti puces pour chien et chat.

Utiliser correctement les produits anti puces

Chat dans l'herbe qui se gratte les oreilles

Un certain nombre d’échecs de traitement contre les puces est lié à la mauvaise utilisation des produits. Quelques règles simples mais importantes :

  • Ne pas sous doser (surtout avec les produits très sûrs comme Frontline Combo) : si votre animal fait 10 kg, il faut utiliser les pipettes pour 10 à 20 kg. 
  • Traiter régulièrement. L’idéal est d’appliquer le produit tous les mois, toute l’année.
  • Bien verser la totalité de la pipette, sur la peau (il faut écarter les poils), en un seul endroit (éventuellement 2 pour les pipettes XL)

Si on utilise du Spray Frontline, bien respecter le nombre de pulvérisations : 2 à 4 pressions par kg. Cela signifie 80 à 160 pressions pour un Labrador de 40 kg. En pratique, votre animal est trempé de produit après l’application…

Il est important de traiter tous les animaux du foyer en même temps, et surtout les chats.

Quelques idées reçues à revoir…

Ce qu’on appelle communément les « puces de parquet », ce sont en fait les jeunes puces qui sortent des cocons lorsqu’elles sentent qu’il y a des êtres vivant à proximité, sur lesquels elles peuvent sauter pour se nourrir. Ce sont donc des puces de chiens et de chat.

 

Il faut savoir aussi que les chats sont trompeurs. Ce sont les plus grands porteurs de puces, mais ils ne se grattent pas comme les chiens (ils se lèchent avec leur langue râpeuse, et on a simplement  l’impression qu’ils font leur toilette). De ce fait, on ne pense pas à les traiter contre les puces alors qu’ils en portent extrêmement souvent.

Les foggers pour traiter l’environnement

Ils ne sont actifs que contre les œufs et les larves, pas contre les cocons. En plus, l’aérosol qu’ils libèrent ne va pas sous les meubles (endroits ou les larves, qui craignent la lumière, se trouvent préférentiellement). Leur véritable surface de diffusion est limitée à quelques mètres autour du point d’émission. Enfin cela ne permet pas de traiter l’extérieur (et il y a des foyers d’éclosion dans les jardins, les greniers…)

En résumé, c’est un bon traitement d’appoint la première fois, en cas de très forte infestation, et pour le cas ou vous vivez en appartement. Mais leur intérêt s’arrête là.

Articles en lien avec les puces chez le chien et le chat