Association Abri : chats en train de manger

ABRI, association d’aide aux chats de rue

Association Abri : chats en train de mangerSur certains endroits de la côte, le nombre de chats errants est en constante augmentation. Leur population s'accroît encore après chaque saison estivale, lorsqu'ils sont rejoints par des dizaines de chats abandonnés par des propriétaires peu scrupuleux.

La situation est telle qu'elle n'est parfois plus supportable pour les résidents des stations touristiques. Entre les marques d'agressivité, les odeurs d'urine et les miaulements en période de fécondité, voire les risques de développement d'épizooties, la patience a parfois ses limites...

"Avant le 6 janvier 1999, le code rural prônait l'euthanasie, oubliant que nos amis jouent un rôle de filtre contre certains nuisibles (souris et rats) qui représentent un risque sanitaire bien plus grave" rappelle la Fondation 30 millions d'amis.

Pourtant, le problème de la surpopulation des chats errants peut être résolu grâce à la stérilisation. D'une part, elle stabilise automatiquement la population qui continue de jouer son rôle de filtre contre les nuisibles et d'autre part, elle enraye le problème des odeurs et des miaulements. En janvier 1999, la promulgation de l'article 8 de la loi 99- 5, dite du «chat libre», a apporté une réponse plus respectueuse de la sensibilité des Français devant la vie des animaux de compagnie, en encourageant cette pratique.

Abri association : mise en place de niches pour chat

C'est sans même connaître ce texte de loi qu'une poignée d'amoureux des animaux a constitué en novembre 2005 l'association l'Abri. «Nous piégeons les chats errants, nous les faisons stériliser et tatouer et nous les nourrissons après les avoir remis en liberté», explique la présidente Odette Berthoux. Grâce à de petits abris décimés en pleine nature, seulement accessibles aux félins, la nourriture est protégée des intempéries et de la voracité des chiens errants.

A ce jour, l'association a ainsi capturé plus de 500 chats et assure la nourriture régulière de plus de 400.

L'association assure le financement :

  • des opérations par les vétérinaires grâce au soutien de la Fondation 30 Millions d'amis, la Fondation Brigitte Bardot et la SPA.
  • de la nourriture et des soins éventuels grâce aux cotisations.

Cependant le nombre de bons de stérilisation diminuant chaque année etne vivant qu'avec les faibles cotisations de ses adhérents (15 € par personne pour un peu plus d'une centaine de membres), elle n'arrive aujourd'hui plus à équilibrer son budget. Car, à raison de 15 à 20 kilos de croquettes distribués chaque jour, le coût de la nourriture pour une année courante s'élève à4 000 €, indépendamment des kilomètres parcourus par les bénévoles pour aller ravitailler les matous affamés. L'association lance donc un appel aux dons afin de pouvoir continuer de s'occuper des chats errants, tout en limitant leur prolifération.

Contacts :

L'Abri
12 avenue des Chevreuils
40510 Seignosse
Tél. 05 58 43 33 29.

http://labri.pagesperso-orange.fr/

One response to “ABRI, association d’aide aux chats de rue”

  1. wettlé says:

    Grande amie et passionnée des animaux depuis toujours et militant pour leur défense protection dans tous les domaines je suis très heureuse de constater qu’un peu partout il y ait encore de véritables défenseurs des animaux.
    Je trouve que c’est plus que super d’avoir créer votre association d’aide aux chats des rues je vous dis un grand merci pour eux tous les animaux ont besoin d’humains comme vous comme moi comme beaucoup d’autres pour les protéger les défendre et les préserver de la cruauté la barbarie et la bêtise humaine qui n’a pas de limite !
    C’est très b eau ce que vous faites pour tous ces chats j’en suis toute émue et heureuse !
    Je ne suis malheureusement pas de votre région mais m’occupe des chats de la SPA de ma ville et milite à tous niveaux pour tous les animaux.
    Bon courage à vous tous et tenez bon vous y arriverez.
    Avec toutes mes amitiés d’amie et amoureuse des chats de tous les animaux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *