Quels fruits et légumes donner à son lapin ?

Publié par

Naturellement herbivore, le lapin, quels que soient son âge et sa taille, doit recevoir une ration quotidienne de légumes. Essentiels à son bien-être, ces derniers lui assurent une meilleure santé et une espérance de vie plus longue. Les fruits sont quant à eux des friandises très appréciées. Mais attention : certains végétaux sont à distribuer avec prudence, voire à éliminer de l’alimentation du lapin, au risque d’entraîner des troubles plus ou moins graves. Voici quelques conseils pour fournir à votre compagnon une nourriture équilibrée et variée.

donner des fruits et légumes à son lapin

 

Un large choix de légumes pour son plus grand plaisir

Les lapins tolèrent un grand nombre de légumes. Outre la traditionnelle carotte, le brocoli, le céleri, l’endive, la chicorée ou encore la scarole peuvent leur être proposés au quotidien. Riches en vitamines et en fibres, ces aliments permettent de diversifier les apports nutritionnels, tout en offrant à l’animal des goûts variés.

Certains légumes doivent cependant être administrés en faible quantité. C’est le cas des épinards qui, contenant des oxalates, peuvent causer des problèmes de santé, et de toutes les variétés de choux, susceptibles d’engendrer des dérèglements intestinaux.

 

Comment servir les légumes au lapin ?

Quelques règles sont à suivre pour la préparation des légumes destinés aux lapins. Nécessitant un lavage soigneux, les végétaux doivent être frais, servis à température ambiante, bien égouttés et délestés de leurs parties abîmées ou fanées.

L’introduction des légumes doit se faire progressivement, en augmentant les doses chaque jour afin de prévenir les désordres digestifs liés à un changement trop rapide de l’alimentation du lapin.

 

Des récompenses fruitées

Si les légumes peuvent être distribués sur une base journalière, les fruits ne doivent être consommés qu’occasionnellement. Riches en sucres, ils exposent l’animal à un risque d’obésité et, malgré leur teneur élevée en vitamines, ils peuvent se montrer néfastes à long terme s’ils sont ingérés en trop grande quantité.

Fraises, pommes, poires, framboises ou oranges épépinées, par exemple, peuvent être données au lapin en tant que récompenses ou friandises pour lapin. Une tranche ou l’équivalent d’une cuillère à café deux ou trois fois par semaine est suffisant.

 

Les fruits et légumes à éviter

Si le lapin digère sans encombre de multiples fruits et légumes, il existe quelques exceptions présentant des risques pour sa santé.

Il s’agit de la banane, de la figue, du panais, de la rhubarbe ou encore du pois, pour leur contenance élevée en sucres.

Le poireau et le navet, de même que l’ail, peuvent entraîner des troubles digestifs sévères et doivent être éliminés de l’alimentation du lapin.

Certains fruits à noyau comme l’abricot, la prune ou la pêche doivent eux aussi être évités ou donnés dénoyautés. Leur noyau composé de cyanure représente en effet un danger important pour le lapin.

 

Même si les légumes sont primordiaux pour le bien-être du lapin, ils ne sont pas suffisants pour une alimentation équilibrée et doivent venir en complément d’autres mets. Parmi les indispensables, le foin pour lapin doit être fourni à volonté et chaque jour, afin d’assurer une bonne usure des dents et un transit intestinal optimal. Les mélanges de graines spéciales lapin restent également des aliments très appréciés des lapins et peuvent être servis au quotidien.

Tags associés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*