Nos conseils pour promener votre furet en toute tranquillité

Publié par

Même si elle n’est pas obligatoire, la balade apporte au furet énormément de plaisir. Où et quand le promener ?

Découvrez tous nos conseils pour faire de vos sorties avec votre animal un moment privilégié.

 

 

La fréquence et la durée des promenades

En matière de promenade, un furet n’a pas les mêmes besoins qu’un chien. Et c’est tant mieux pour vous, qui n’aurez pas à subir le mauvais temps ! Une ou deux sorties par semaine lui feront le plus grand bien. La balade ne doit pas durer trop longtemps. Vingt à trente minutes sont amplement suffisantes.

 

Peut-on promener son furet toute l’année ?

On pourrait croire qu’il vaut mieux éviter de promener son furet en hiver. Détrompez-vous ! Le furet n’est pas un animal frileux. Il craint davantage la canicule que la fraîcheur. Vous pouvez donc sortir votre furet quand le froid montre le bout de son nez, en prenant néanmoins garde aux grands écarts de températures. S’il déteste l’humidité, vous le verrez par contre batifoler comme un fou dans la neige. Pour ne pas qu’il prenne froid, frottez-le immédiatement avec une serviette de retour à la maison. En été, ne le sortez pas si la température extérieure excède vingt-six degrés. Supportant mal la chaleur, il ne tirerait aucun plaisir de cette petite virée en pleine nature.

 

Où promener son furet ?

Vous habitez à la campagne ? Votre animal va adorer la verdure, les buissons et autres recoins à explorer. Sachez cependant qu’il n’apprécie pas trop les espaces découverts. Emmenez-le vers les petits ruisseaux où il aimera tremper ses pattes. Si vous vivez en ville, privilégiez les parcs et les endroits à l’écart de la foule. Si vous avez l’occasion d’emmener votre animal de compagnie en forêt, vous le verrez sauter dans les feuilles avec joie !

 

Le comportement du furet en promenade

Avide de découvertes, c’est le furet qui promène son maître et non l’inverse. Extrêmement curieux, il va vous devancer et s’arrêter à chaque buisson pour l’inspecter. Soyez patient et invitez-le à explorer l’environnement. Rien ne sert de tirer sur sa laisse. Têtu, il va se laisser traîner plutôt que de vous suivre docilement.

Votre animal frôle les murs et les bordures lors des promenades ? Il cherche tout simplement à se rassurer. Ce comportement peut survenir au début, lorsqu’il n’est pas encore habitué aux sorties. Il pourrait aussi se mettre à ramper, signe qu’il n’est pas serein. Habituez-le progressivement en évitant dans un premier temps les espaces trop vastes. Quelques jours ou semaines suffiront pour le mettre à l’aise.

 

Les accessoires indispensables

Quelle que soit la durée de la sortie, il est vivement recommandé de tenir le furet en laisse, et ceci pour plusieurs raisons. Considéré comme un animal domestique, le furet est soumis aux mêmes règles que le chat et le chien. Vous êtes donc directement tenu responsable des dégâts ou morsures qu’il pourrait occasionner à autrui.

Curieux, le furet va se faufiler partout. S’il échappe à votre attention, il ne sera pas capable de retrouver seul le chemin de la maison, contrairement au chien. Enfin, il pourrait tomber nez à nez avec un animal plus puissant que lui et susceptible de l’agresser. La vigilance est donc de mise. La meilleure solution consiste à opter pour un harnais. Celui-ci s’adapte parfaitement au corps souple et cylindrique de votre animal préféré.

Sortez prendre un bon bol d’air pur, tout en le regardant se rouler par terre et gratter le sol comme un petit fou !

 

>>> Découvrez les aliments et accessoires dédiés aux Furets.

Tags associés :

2 Commentaires

  1. Merci pour cet article, j’ai moi même des furets, une tribu de trois, je les sors très souvent, et même l’hiver, ils adorent tellement ça, aller fureter partout. Et ils adorent aussi la neige! Bien que nous n’en ayons pas beaucoup par chez nous, quand il y en a, ils adorent creuser des tunnels dedans! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*