Retour à la liste des articles
Oiseaux
Alimentation de l'oiseau

Nourrir les oiseaux du ciel en hiver

La saison froide est une période difficile pour les oiseaux du jardin, qui peinent parfois à trouver leur nourriture eux-mêmes. Pour les aider, vous pouvez leur proposer des mélanges de graines ou des boules de graisse adaptées à leurs besoins nutritionnels.

4 min de lecture
Partager
Offre de bienvenue : Nourrir les oiseaux du ciel en hiver

 

La saison froide est une période difficile pour les oiseaux du jardin, qui peinent parfois à trouver leur nourriture eux-mêmes. Pour les aider, vous pouvez leur proposer des mélanges de graines ou des boules de graisse adaptées à leurs besoins nutritionnels.

oiseau branche hiver

Quand nourrir les oiseaux sauvages ?

L’idéal est de respecter les saisons et de distribuer la nourriture dès les premiers grands froids, en novembre ou en décembre selon l’année. Dans les régions très froides, vous pouvez commencer un peu avant, dès que les arbres ont perdu toutes leurs feuilles et que les insectes ont disparu. Si vous vous mettez à nourrir les oiseaux, ne stoppez pas en plein milieu de l’hiver. Ceux qui ont pris l’habitude de venir manger chez vous auraient alors du mal à trouver ailleurs leur moyen de subsistance !

Où placer les mangeoires ?

Il est préférable de placer les mangeoires là où les oiseaux dénichent naturellement leur nourriture de préférence dans un endroit dégagé et en hauteur, près d’une haie ou dans un arbre de votre jardin.

Si vous souhaitez observer les oiseaux, disposez les mangeoires à proximité d’une de vos fenêtres.

Pour les moineaux, les merles ou encore les grives, disposez la nourriture sur le sol dans votre jardin.

Attention si vous avez un chat! Placez l’alimentation des oiseaux hors de sa portée , sinon, il risquerait d’y voir un piège parfait.

les oiseaux du ciel en hiver

Le choix de la mangeoire pour oiseaux est avant tout une histoire de goût. Vous en trouverez à suspendre ou à poser, en forme de maisonnettes ou dotées d’un design plus contemporain. Vous pouvez aussi la réaliser vous-même avec une simple caisse de bois ou suspendre directement des boules de graisse aux branches des arbres.

Veillez à disposer plusieurs mangeoires de façon à éviter les regroupements qui favorisent la propagation de certaines maladies.

Quel aliment faut-il distribuer?

Chaque espèce d’oiseau possède des besoins bien spécifiques.

  • Graines de tournesol, particulièrement nutritives, conviennent à la plupart des oiseaux.
  • Maïs et froment seront plus adaptés pour les tourterelles et les moineaux.
  • Fruits et mélanges enrichis en insectes feront le bonheur des grives, des merles ou encore des rouges gorges

Pour répondre aux besoins de chacun, optez pour des mélanges de graines que vous pouvez préparer vous-même (en mélangeant ⅓ de cacahuètes non grillée et non salée, ⅓ de maïs et ⅓ de graines de tournesol) ou acheter tout prêt.

Les boules de graisse pour oiseaux se composent d’une matière grasse animale, comme le suif de bœuf, ainsi que de graines concassées grasses et riches en glucides, pour une alimentation équilibrée. Certaines contiennent également des baies, pour apporter un supplément de vitamines, ou des insectes.

nourrir un oiseau

Les erreurs à éviter

  • Ne pas donner un mélange pour oiseaux du ciel contenant trop de graisse animale (ex: lard) : privilégiez l’huile de colza et les graisses végétales, bien meilleures pour ces animaux à sang chaud.
  • Ne pas donner du lait : les oiseaux ne peuvent pas le digérer. Vous pouvez éventuellement leur proposer du fromage (cuit), mais en très petite quantité.
  • Ne pas choisir un mélange de graines à base de riz ou de bois.
  • Ne pas donner des biscuits pour animaux domestiques.

N’oubliez pas l’eau !

Placez une écuelle ou une baignoire avec un fond d’eau à proximité de la mangeoire, afin que les oiseaux puissent boire et se nettoyer. Installez-la toujours à la même heure, de manière à ce qu’ils prennent l’habitude de venir avant que l’eau ne gèle lorsque les températures sont négatives.

L’entretien de vos installations

Même s’ils sont installés à l’extérieur, les distributeurs et mangeoires doivent être entretenus de manière régulière pour éviter la propagation de maladies. Une fois par semaine, retirez les déjections et les restes de graines, de même que celles qui n’ont pas été mangées. Rincez éventuellement le socle sous l’eau. Ajoutez les nouveaux aliments et replacez la mangeoire à son endroit habituel.

Avec ces quelques conseils, les oiseaux de votre jardin devraient passer un excellent hiver !

Vers un sevrage progressif au printemps

À l’arrivée des beaux jours et ce dès la fin du mois de Mars ou début Avril en fonction des conditions climatiques, commencez à réduire progressivement les quantités mises à disposition.

Vous pourrez ainsi cesser de les alimenter dès la fin des périodes de gel et de grand froid.

Cet article vous a-t-il été utile / intéressant ?