NOUVEAUTÉ : découvrez l'abonnement produit ►

Les épillets

Publié le 26 juin 2018

Mis à jour le 2018-06-22 10:36:08

Au printemps et en été, les épillets se détachent des graminées et s’accrochent à tout : jambes de pantalons, linge de maison, mais aussi poils de chien ou de chat. Leur forme en pointe leur permet de cheminer jusqu’à traverser la peau, voire certains organes.

epillets

 

Les épillets, qu’est-ce que c’est ?

Les épillets sont les petites parties pointues qui constituent les fleurs des graminées comme le froment, le riz, l’orge des rats ou le brome faux-seigle. Très présents dans la nature, et même dans les jardins, ils peuvent représenter un risque d’infection, d’abcès et de fièvre avec complications pour les chiens et les chats.

Les épillets se fixent aux poils ou à même la peau, voire autour des yeux, dans le nez ou la bouche, près du vagin ou du rectum, puis progressent avec les mouvements de l’animal, jusqu’à transpercer l’épiderme. Il se forme alors une plaie. L’épillet continue son chemin sous la peau et peut être responsable de nombreux abcès, parfois très éloignés de l’orifice d’entrée.

 

Les organes touchés

Les épillets peuvent se faufiler partout, mais voici leurs zones d’entrée privilégiées :

  • Les oreilles : le chien ou le chat aura alors tendance à agiter la tête pour tenter de s’en débarrasser ;
  • Le nez : ils provoquent à ce moment-là éternuements et reniflements ;
  • L’œil ;
  • La bouche, où ils peuvent se coincer entre deux dents, sous la langue ou derrière le voile du palais ;
  • Les voies génitales ;
  • Les sacs anaux ;
  • La peau, notamment au niveau des pattes et des doigts.

On peut les retrouver jusque dans les poumons, après qu’ils aient pénétré par le nez ou par la bouche.

 

Comment éviter les épillets ?

Il n’y a malheureusement aucun moyen d’éviter les épillets à coup sûr, mais vous pouvez limiter les risques que votre chien ou votre chat soit touché en mettant en œuvre les conseils suivants.

  • Tondre l’animal au niveau de l’extrémité des pattes, des oreilles et du ventre. Le résultat n’est pas toujours très esthétique, mais l’efficacité de cette méthode est au rendez-vous !
  • Entretenir votre jardin : passez la tondeuse avant que les graminées ne commencent à fleurir et éliminez les tas d’herbes coupées.
  • Ne vous promenez pas avec votre chien dans des endroits à risques, comme les champs d’herbes hautes et les zones en friche. Au retour des promenades, prenez le temps d’inspecter soigneusement le pelage de votre animal pour retirer les épillets visibles.

 

Comment retirer un épillet ?

Si l’épillet se situe juste à la surface de la peau ou dans les poils, vous pouvez le retirer vous-même, à la main, en brossant votre animal ou à l’aide d’une pince à épiler. S’il est déjà sous la peau, prenez contact avec votre vétérinaire, qui pourra l’extraire dans les meilleures conditions.

La plupart du temps, il s’agit d’un problème bénin, il peut arriver qu’une anesthésie soit nécessaire, si l’animal est très agité ou l’épillet est trop profondément fixé.

 

Notre blog regorge de conseils avisés pour prendre soin de votre compagnon à 4 pattes. Bonne lecture !

Tags associés :
#Parasites & nuisibles du chien #Les epillets
 

Articles pouvant vous intéresser...