Le déroulement de la mise bas chez la chienne et la chatte

Publié par

La chatte et la chienne ne sont pas si différentes lors de la mise bas de leurs petits. Les réactions pré-naissance, la mise bas proprement dite et les suites de cette mise au monde demandent à être connues, afin d’accueillir les nouveau-nés dans les meilleures conditions. Savoir appréhender le moment où la femelle prépare l’arrivée de ses petits est aussi important que d’être capable de détecter la moindre anomalie avant, pendant et après la mise bas.

La mise bas chez la chienne et la chatte

 

La durée de gestation chez la chatte et chez la chienne

La durée de gestation chez la chatte est habituellement de 63 à 66 jours. La mise bas intervient au plus tôt autour de 58 jours et au plus tard 71 jours après la saillie. Pour la grossesse chez la chienne, on compte environ 60 jours après la fécondation.

Lorsque vous remarquez la grossesse de votre animal, il est nécessaire de prendre rendez-vous chez votre vétérinaire pour une visite de contrôle. Le praticien examinera votre chienne ou votre chatte afin de déterminer le nombre présumé de fœtus et d’évaluer l’état général de l’animal. Il calculera également la date présumée de la mise bas. Cette visite est d’autant plus essentielle chez les races considérées à risques (Persan, Pékinois, Chihuahua…).

 

Connaître les signes de mise bas chez la chatte et chez la chienne

Chez la chatte comme chez la chienne, le processus de mise bas se déroule en 3 étapes distinctes, qui durent plusieurs heures, ou plusieurs jours.

La préparation à la mise bas

– Chez la chienne :

Quelques heures, voire une journée avant la mise bas, la chienne gestante voit son comportement changer. Il est fréquent qu’elle gratte le sol, apparaisse inquiète, construise un nid. Elle peut cesser de s’alimenter 24 à 48 heures avant la mise bas. Lorsque la mise bas est imminente, elle s’agite de plus en plus. Elle peut trembler, haleter. Elle cherche à s’isoler dans un endroit tranquille.

La chienne présente diverses modifications physiologiques. La montée de lait survient en général une semaine avant la naissance des petits. Le relâchement de la vulve apparaît environ 48 heures avant. Jusqu’à 72 heures avant la mise bas, la fonte du bouchon muqueux se produit, ce qui se traduit par l’écoulement au niveau de la vulve d’un liquide filant. Dans les 8 à 24 heures qui précèdent la mise bas, la température de la chienne chute d’environ 1°C. Elle remonte souvent au début du travail.

Pour détecter au mieux la survenue de la mise bas de votre chienne, il est recommandé de prendre sa température trois fois par jour dans la semaine qui précède la date présumée de mise bas.

Votre vétérinaire peut aussi vous proposer de procéder à un dosage de la progestérone sanguine : une chute du taux de progestérone dans le sang est observée 24 à 36 heures avant la mise bas de la chienne.

– Chez la chatte :

Chez la chatte, le changement de comportement annonçant la mise bas est moins flagrant. La femelle peut présenter une baisse passagère de l’appétit, une anxiété ou se lécher la vulve avec insistance.

L’apparition de lait dans les mamelles se produit tardivement, et ne survient que rarement avant la mise bas. La surveillance de la température, contrairement à la chienne, ne permet pas de prévoir le moment de la mise bas chez la chatte : la chute de la température corporelle est inconstante chez la chatte.

Lorsque la date de la mise bas approche, vous pouvez préparer un nid à votre chatte dans un endroit calme, ou la laisser préparer elle-même son nid où elle le souhaite. Dans tous les cas, il vaut mieux éviter de la manipuler et de la déranger une fois qu’elle est installée et que le travail a commencé, car le stress risquerait d’interrompre la mise bas, de provoquer l’abandon des chatons, voire du cannibalisme.

L’expulsion des petits

Pour la chienne et la chatte, la naissance fait suite à de fortes contractions utérines, qui permettent l’expulsion des petits. Les chatons et les chiots sortent normalement tête la première. Chacun est entouré d’une poche (amnios) que la mère lèche pour libérer le petit, couper le cordon ombilical et favoriser la 1re respiration.

La chienne met jusqu’à 24 heures pour expulser tous ses chiots quand elle est primipare (lorsqu’elle donne naissance à des petits pour la première fois de sa vie). Les autres chiennes ont besoin de 2 à 12 heures en moyenne. Les petits naissent toutes les 20 à 60 minutes.

La chatte, quant à elle, expulse ses chatons pendant 4 à 16 heures. Au mieux, un petit voit le jour toutes les 10 minutes.

L’expulsion du placenta

Le placenta doit être expulsé après la naissance du dernier petit. Cependant, le déroulement de cette étape varie selon les mères. Soit le placenta sort en une fois, soit entre chaque naissance, en plus ou moins grande quantité. Il peut sortir tout de suite après une naissance ou après un délai de 15 minutes au maximum.

On note une différence dans la couleur des sécrétions du placenta, qui, chez la chienne, sont vert bouteille, et chez la chatte, brunes. Si vous voyez votre chienne ou votre chatte manger son placenta, surtout, laissez-la faire : il s’agit d’une réaction naturelle. Des pertes peuvent être observées jusqu’à trois semaines après la mise bas, le temps que l’utérus se remette en place.

 

Quelles complications peuvent survenir ?

Si vous remarquez des poussées chez la chienne ou la chatte, mais qu’aucun petit ne sort après 45 minutes, un chiot ou un chaton peut être bloqué, s’il est positionné en siège par exemple.

Si le rythme entre 2 naissances vous semble plus long et que le comportement de la mère change, un petit peut être bloqué, s’il est positionné en siège par exemple.

Si le placenta n’est pas expulsé ou pas complètement expulsé après la mise bas, des infections peuvent survenir.

Si des écoulements malodorants apparaissent durant les semaines suivant la mise bas, une infection n’est pas à exclure. La chatte et la chienne peuvent alors présenter de la fièvre et des réactions inhabituelles.

Quelle que soit la situation que vous observez, toute complication doit vous amener à agir vite : contactez votre vétérinaire en urgence et suivez ses instructions, la vie de votre chienne ou de votre chatte et/ou celle des petits peuvent être en danger.

 

La chatte et la chienne, même si elles ont besoin de calme et de tranquillité pendant la mise bas, nécessitent une surveillance discrète de votre part, pour que tous ensemble, vous viviez un moment unique et mémorable.

Tags associés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*