Nourrir les oiseaux du ciel au printemps et en été

Publié par

On croit souvent, et malheureusement à tort, que les oiseaux du ciel ont seulement besoin d’être nourris en hiver. Or, trouver de la nourriture à la belle saison peut également s’avérer difficile pour les oiseaux sauvages. À travers cet article, nous vous éclairons sur la façon de prendre soin de ces animaux au retour des beaux jours.

nourrir les oiseaux en été

Le printemps, une saison qui reste difficile pour les oiseaux du ciel

Comme tous les amoureux des animaux, vous prenez beaucoup de plaisir à aider les mésanges, rouges-gorges et autres passereaux qui s’arrêtent dans votre jardin ou sur votre balcon en mettant des boules de nourriture et des graines à leur disposition. Adoptée pendant l’hiver, cette habitude a tendance à être stoppée dès l’arrivée des premiers beaux jours. Or, la fonte des neiges ne signe pas la fin de la mission compliquée pour nos amis à plumes qu’est celle de se nourrir.

Des besoins en énergie accrus au printemps

Les oiseaux nécessitent particulièrement beaucoup d’énergie à la sortie de l’hiver. C’est en effet à ce moment qu’ils vont se reproduire, construire leur nid, puis élever et nourrir leurs petits. Toute aide est donc la bienvenue, notamment dans les zones urbaines, où la nourriture est rare. En septembre et octobre, les besoins en énergie se réduisent progressivement, car les oiseaux n’ont plus à s’occuper de leur progéniture. De plus, à cette période, la nature offre un choix plus important d’insectes et de graines.

Fournir une nourriture appropriée

Si vous avez décidé de nourrir les oiseaux du ciel, veillez à choisir une nourriture adaptée à leur espèce. La plupart des oiseaux sauvages ont besoin d’une alimentation riche en protéines et en calcium mais pauvre en graisses, tant au printemps qu’en été. Les boules de graisse sont néanmoins très appréciées pour l’énergie rapide qu’elles fournissent aux adultes en train d’élever et d’éduquer leurs petits. Elles peuvent rester suspendues toute l’année à l’extérieur. Vous trouverez facilement ces aliments dans une animalerie en ligne.

La qualité avant tout !

Lors du choix d’une nourriture pour oiseaux, privilégiez la qualité. Des aliments nutritifs sont essentiels pour couvrir les besoins quotidiens des petits volatiles. Pour éviter de retrouver des mauvaises herbes dans votre jardin, optez pour des graines bien triées. Les mélanges contenant des insectes constituent également une très bonne source d’énergie, et surtout de protéines.

Créer une mise en scène naturelle pour nourrir les oiseaux

Si vous possédez un jardin, vous pouvez y planter divers buissons porteurs de baies, qui raviront vos amis à plumes. Préférez des végétaux à baies rouges ou noires, dont ils sont très friands. Érables, clématites, saules et chèvrefeuilles attirent aussi les petits volatiles, qui y font leur nid ou y picorent quelques insectes.

Vous recherchez la présence des oiseaux dans votre jardin ? Pour les accueillir en toutes saisons, vous pouvez y placer des nichoirs. Bercés par un sentiment de sécurité, chardonnerets, sittelles et bergeronnettes viendront y élire domicile, pour votre plus grand plaisir.

 

Tags associés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*