Découvrez l'abonnement produit ►


Promener son chien en Hiver


Publié le 25 octobre 2019

Mis à jour le 25 octobre 2019

En été comme en hiver, votre chien a besoin de sortir en balade pour son bien-être et sa santé. En saison hivernale il est donc indispensable de prendre quelques précautions et de préparer les promenades de votre animal pour le protéger du froid.

promener son chien en hiver

Préparer et équiper mon chien

Un manteau pour le tenir au chaud

Sortir son chien en période hivernal peut vous contraindre à une préparation plus minutieuse. Tout d’abord, pour des promenades plus agréables, vous pouvez protéger votre chien du froid en optant pour un pull ou un manteau selon le temps et les températures. Ces deux solutions ont comme avantage de l’isoler du froid et ainsi de rallonger vos balades. L'imperméabilité des manteaux maintiens le poil au sec et réduit le temps de séchage en retour de promenades.

Des chaussons pour chien

Protégez les pattes de votre chien de la neige avec des chaussons imperméables. Ses coussinets sont sensibles aux terrains hostiles tels que le goudron, la glace et sel de déneigement. Grâce aux chaussons, vous pourrez laisser votre animal courir dans la neige sans risque qu’il ne se blesse

promener son chien la nuit

Protection des coussinets

Si vous n'utilisez pas de chausson, il existe également des solutions type pommade ou lotion qui créent une barrière protectrice et imperméable aux agressions extérieures. À utiliser avant une sortie sur sol à risque, ces pommades préviennent et soignent les irritations, les rougeurs et les crevasses. Afin de renforcer et de préparer le coussinet, il est possible de commencer l'application quelques semaines avant de l'exposer à un sol à risques.

Le rendre visible

La nuit tombe plus vite en période hivernale. C’est pourquoi il est important de sécuriser les balades avec votre chien en le rendant visible pour les autres. Gilet et harnais réfléchissant, collier lumineux, pendentif ou bandana, de nombreuses solutions existent pour qu’ils puissent gambader sans risque.

Anticiper les pièges de l’hiver

Neige et sel de déneigement

Attention au sel de déneigement et à la neige. Le sel utilisé sur les routes verglacées et enneigées est très irritant pour les coussinets de votre animal. En plus d'abîmer sa peau, en léchant les zones irritées, votre chien risque d’aggraver ses lésions.

Empêchez votre chien d’ingérer de la neige. Au-delà du fait qu'elle n'est pas très digestible, elle peut contenir du sel de déneigement qui peut être responsable de vomissements et diarrhées. Il pourrait aussi provoquer des brûlures dans sa gueule. Pour le protéger, pensez à nettoyer ses pattes à l’eau claire et tiède après chaque sortie pour retirer le sel avant qu’il ne se lèche et séchez-les avec une serviette. Vérifiez si elles ne comportent pas de lésion et utiliser une pommade adaptée.

L’antigel

Les automobilistes ont recours à l’antigel pour retirer le gel sur leur pare-brise. Il arrive que l'excédent se retrouve au bord de la chaussée, ce qui est particulièrement dangereux pour votre chien. Il pourrait être tenté d’en ingérer à cause du goût sucré de l’antigel. Les effets de ce dernier serait dramatique et funeste pour votre animal. Soyez particulièrement vigilant, surtout si vous le promenez en milieu urbain. Si vous pensez que votre animal a été en contact avec ce type de produit, contactez votre vétérinaire.

Le nourrir et l’hydrater

Adaptez son alimentation à son activité. Si vous réduisez les balades, ses besoins énergétiques seront moins importants. Toutefois, vous pouvez aussi le promener plus souvent sur de courtes durées pour ne pas bouleverser ses envies de dépenses quotidiennes. En cas de doute sur les portions à servir à votre chien, un outil de calcul vous permet de déterminer une nouvelle ration selon son poids et son activité.

Pensez aussi au complément sous forme de comprimé ou collier pour le soutien des articulations de votre chien. En particulier s’il est déjà sujet à l’arthrose. Le froid à comme conséquence de rendre douloureuse les articulations de votre animal âgé ou atteint d'arthrose.

Enfin, n’oubliez pas de proposer de l’eau régulièrement à votre animal.  

Après la balade

Si une bonne préparation est importante, les soins post-balades le sont tout autant. Séchez votre animal avec une serviette et un sèche-cheveux si son pelage est mouillé et inspecter ses pattes (coussinet & entre-doigts) pour prévenir d’éventuelles blessures. Enfin, nourrissez-les avec une pommade adaptée aux coussinets.


 

Articles pouvant vous intéresser...