Les précautions à prendre avec son chien à la plage

Publié par

Vous partez en vacances à la mer et vous avez décidé d’emmener votre toutou avec vous ? Pour qu’il puisse profiter en toute sécurité de ces moments au bord de l’eau, voici un aperçu des précautions à prendre.

chien à la plage

 

Bien se préparer avant le départ

Vous avez trouvé un gîte, un camping ou un hôtel qui accepte votre compagnon à quatre pattes ? N’oubliez pas de vérifier que les plages environnantes sont aussi accessibles aux animaux. Il existe plusieurs types de restriction d’accès, qui vont de l’interdiction totale à l’autorisation totale. Dans ce domaine, chaque commune fixe ses règles.

Quelques semaines avant le départ, assurez-vous que votre chien est bien à jour au niveau de ses vaccinations. Vous pouvez également le traiter contre les parasites. Même s’il est identifié par puce électronique ou un tatouage, il est conseillé de lui mettre un collier pour chien sur lequel figure le numéro de téléphone auquel vous serez joignable lors de votre séjour.

 

Une surveillance accrue

À la plage, gardez constamment un œil sur votre chien afin qu’il n’importune personne, que ce soit en projetant du sable en courant, ou de l’eau en se secouant à la sortie de la baignade. Comme c’est le cas dans la rue, vous êtes tenu de ramasser ses excréments. Veillez donc à emporter suffisamment de sacs pour déjections canines avec vous. En consultant les panneaux aux abords de la plage, vous saurez si votre animal doit être tenu en laisse, demeurer confiné dans une zone délimitée ou s’il peut courir librement.

 

Le soleil : un ennemi à ne pas prendre à la légère

Contrairement à vous, votre chien n’apprécie pas forcément le farniente en plein soleil. Trouvez-lui un coin d’ombre ou pensez à prendre un parasol. Afin d’éviter tout coup de chaleur, remplissez sa gamelle pour chien d’eau et tenez-la à sa disposition. Une fois à l’ombre, pour le rafraîchir, vous pouvez aussi le couvrir d’un drap humide ou utiliser un tapis rafraichissant. L’idéal reste bien sûr de privilégier la matinée ou la fin d’après-midi pour les sorties à la plage, lorsque le soleil est moins fort.

N’oubliez pas de lui appliquer régulièrement son écran solaire sur le museau, les oreilles et les zones sans poils.

Ravi de découvrir un nouveau terrain de jeu, votre chien peut s’en donner à cœur joie au point d’oublier de s’hydrater. Présentez-lui régulièrement sa gamelle d’eau fraîche et invitez-le à faire une pause de temps à autre.

 

Une baignade en toute sécurité

Les chiens aiment particulièrement les baignades. L’eau salée implique cependant de prendre quelques précautions. Après la baignade, rincez soigneusement ses pattes et frictionnez-le pour le sécher. Cette opération vise surtout à éliminer le sel qu’il risquerait d’absorber en excès en se léchant. Pour ses oreilles, appliquez un nettoyant spécifique après la baignade pour prévenir les risques d’otites.

L’ingestion d’eau de mer peut avoir des conséquences sur le transit intestinal mais aussi des répercussions plus graves sur son état s’il n’a pas à disposition de l’eau potable.

Même si les chiens savent par instinct nager, attention à la noyade. Un chien qui panique, se fatigue trop en jouant peut avoir besoin de soutien pour sa sécurité grâce à un gilet de sauvetage.

Vous avez envie de vous amuser avec votre animal au bord de l’eau ? Apportez un frisbee avec vous plutôt que sa balle préférée. En tombant dans la mer, elle pourrait se gorger d’eau salée, que votre chien ingurgiterait alors en quantité importante. Quel que soit le jouet pour chien choisi, à vous de bien le lancer pour que votre compagnon ne doive pas boire la tasse à chaque fois qu’il essaye de l’attraper.

Enfin, pensez à avoir toujours avec vous les documents administratifs et le carnet de santé de votre fidèle compagnon lorsque vous l’emmenez en voyage, que ce soit en France ou à l’étranger !

Vous partez en vacances à la mer et vous avez décidé d’emmener votre toutou avec vous ? Pour qu’il puisse profiter en toute sécurité de ces moments au bord de l’eau, voici un aperçu des précautions à prendre.

 

Bien se préparer avant le départ

Vous avez trouvé un gîte, un camping ou un hôtel qui accepte votre compagnon à quatre pattes ? N’oubliez pas de vérifier que les plages environnantes sont aussi accessibles aux animaux. Il existe plusieurs types de restriction d’accès, qui vont de l’interdiction totale à l’autorisation totale. Dans ce domaine, chaque commune fixe ses règles.

Quelques semaines avant le départ, assurez-vous que votre chien est bien à jour au niveau de ses vaccinations. Vous pouvez également le traiter contre les parasites. Même s’il est identifié par puce électronique ou un tatouage, il est conseillé de lui mettre un collier pour chien sur lequel figure le numéro de téléphone auquel vous serez joignable lors de votre séjour.

 

Une surveillance accrue

À la plage, gardez constamment un œil sur votre chien afin qu’il n’importune personne, que ce soit en projetant du sable en courant, ou de l’eau en se secouant à la sortie de la baignade. Comme c’est le cas dans la rue, vous êtes tenu de ramasser ses excréments. Veillez donc à emporter suffisamment de sacs pour déjections canines avec vous. En consultant les panneaux aux abords de la plage, vous saurez si votre animal doit être tenu en laisse, demeurer confiné dans une zone délimitée ou s’il peut courir librement.

 

Le soleil : un ennemi à ne pas prendre à la légère

Contrairement à vous, votre chien n’apprécie pas forcément le farniente en plein soleil. Trouvez-lui un coin d’ombre ou pensez à prendre un parasol. Afin d’éviter tout coup de chaleur, remplissez sa gamelle pour chien d’eau et tenez-la à sa disposition. Une fois à l’ombre, pour le rafraîchir, vous pouvez aussi le couvrir d’un drap humide ou utiliser un tapis rafraichissant. L’idéal reste bien sûr de privilégier la matinée ou la fin d’après-midi pour les sorties à la plage, lorsque le soleil est moins fort.

N’oubliez pas de lui appliquer régulièrement son écran solaire sur le museau, les oreilles et les zones sans poils.

Ravi de découvrir un nouveau terrain de jeu, votre chien peut s’en donner à cœur joie au point d’oublier de s’hydrater. Présentez-lui régulièrement sa gamelle d’eau fraîche et invitez-le à faire une pause de temps à autre.

 

Une baignade en toute sécurité

Les chiens aiment particulièrement les baignades. L’eau salée implique cependant de prendre quelques précautions. Après la baignade, rincez soigneusement ses pattes et frictionnez-le pour le sécher. Cette opération vise surtout à éliminer le sel qu’il risquerait d’absorber en excès en se léchant. Pour ses oreilles, appliquez un nettoyant spécifique après la baignade pour prévenir les risques d’otites.

L’ingestion d’eau de mer peut avoir des conséquences sur le transit intestinal mais aussi des répercussions plus graves sur son état s’il n’a pas à disposition de l’eau potable.

Même si les chiens savent par instinct nager, attention à la noyade. Un chien qui panique, se fatigue trop en jouant peut avoir besoin de soutien pour sa sécurité grâce à un gilet de sauvetage.

Vous avez envie de vous amuser avec votre animal au bord de l’eau ? Apportez un frisbee avec vous plutôt que sa balle préférée. En tombant dans la mer, elle pourrait se gorger d’eau salée, que votre chien ingurgiterait alors en quantité importante. Quel que soit le jouet pour chien choisi, à vous de bien le lancer pour que votre compagnon ne doive pas boire la tasse à chaque fois qu’il essaye de l’attraper.

 

Enfin, pensez à avoir toujours avec vous les documents administratifs et le carnet de santé de votre fidèle compagnon lorsque vous l’emmenez en voyage, que ce soit en France ou à l’étranger !

 

Tags associés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*