La santé de votre berger australien

Publié par

Chien résistant et plutôt robuste, le berger australien n’est pas spécialement sujet aux maladies. Comme pour toutes les races, des visites régulières chez le vétérinaire afin de maintenir son carnet de vaccination à jour sont nécessaires. Quelques informations toutefois sur les particularités de ce chien.

La santé de votre berger australien

Quelques informations pour la santé de votre berger australien.

L’importance de la filiation

Prendre quelques précautions au moment de l’acquisition de votre chien est aussi une garantie d’adopter un chiot en bonne santé. Certains chiens peuvent présenter des troubles importants comme une malformation des hanches ou encore des soucis oculaires du fait de la mutation d’un gène. L’éleveur doit fournir à tout nouvel acquéreur des certificats médicaux attestant que les deux parents du chiot ont subi les tests génétiques nécessaires. Les troubles de la vue et de l’audition apparaissent aussi chez les chiots issus de deux individus merle. Vous devez donc être bien attentif à la filiation de votre chiot. La couleur de la robe permet également de détecter certains ennuis à venir. Les chiots dits à « blanc envahissant » sont réputés pour présenter des troubles importants du caractère, et sont plus sujets aux malformations précédemment citées. Sont concernés les chiens qui ont un Å“il entouré de pelage blanc, dont le blanc domine sur la tête ou qui présentent du blanc entre la queue et le garrot. Il n’est pas ici question d’une maladie du chien, mais d’un facteur de risque important.

Attention aux parasites

Pensez à bien protéger votre chien des tiques, des puces et des moustiques au moyen de produits appropriés (colliers, pipettes, sprays ou comprimés). Contre les puces, il faudra être vigilant toute l’année. Le traitement contre les tiques sera quant à lui renouvelé au printemps et à l’automne. Si les vermifuges permettent de traiter les vers intestinaux, faites très attention au choix du produit employé. Certains bergers australiens sont en effet intolérants à l’ivermectine. Cette substance, souvent présente dans certains vermifuges, peut être fatale pour votre Aussie. Faites tester votre chien par le vétérinaire à l’occasion d’un simple prélèvement buccal ou sanguin : vous saurez alors s’il est porteur de la mutation génétique qui l’expose à cette sensibilité. Si tel est le cas, il faudra privilégier des vermifuges naturels ou d’autres produits ne contenant pas d’ivermectine.

L’alimentation, facteur de bonne santé

Comme pour les êtres humains, une alimentation de qualité est gage de bonne santé chez votre chien. N’hésitez pas à utiliser les compléments alimentaires pour enrichir les repas de votre chien aux moments clés de sa vie. Une chienne en gestation n’aura pas les mêmes besoins qu’un berger australien senior ! Vous pourrez grâce à ces produits prévenir les carences en vitamines et sels minéraux de votre compagnon. Le repas devra être pris au calme, et n’oubliez pas de laisser votre berger australien au repos pendant au moins 2h après son repas. Une trop grosse activité pendant la digestion peut entraîner une dilatation voire une torsion de l’estomac. Pour les mêmes raisons, il faut éviter de donner à manger à votre chien juste après un effort.

Malgré tous les conseils que vous pourrez recevoir, il pourra vous arriver de ne pas savoir quand aller chez votre vétérinaire. Vous connaissez bien votre compagnon, faites-vous confiance et fiez-vous à toute modification sensible de son comportement : elle peut vous indiquer que votre chien est malade !

Tags associés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*