La santé du setter Gordon

Publié par

Plutôt robuste, le setter Gordon n’est pas spécialement sujet aux maladies. Comme pour toute race, vous devez toutefois être attentif au bien-être général de votre animal et consulter régulièrement votre vétérinaire afin de maintenir le carnet de vaccination à jour. Quelques éléments à connaître sur la santé des setters Gordon.

Le setter gordon

Le setter Gordon est un chien de chasse avec des grandes capacitiés physiques.

Informez-vous sur la filiation

Le setter Gordon peut être atteint d’une dysplasie de la hanche. Cette malformation, qui touche de nombreux chiens de chasse, l’empêche de chasser et d’obtenir un pedigree. Un seul moyen de prévenir cela : vous renseigner sur la filiation de l’animal (aucun des deux parents ne doit être atteint), et demander une radiographie de dépistage de la dysplasie auprès de l’éleveur. D’autre part, la dysplasie peut survenir chez un chiot sain suite à une activité physique excessive. Respectez donc le développement de votre animal, ne soyez pas trop pressé d’en faire votre fidèle compagnon de chasse. Une autre maladie du chien plus rare, mais très grave, peut toucher les setters Gordon : il s’agit de l’ataxie cérébelleuse. Le seul moyen de prévenir cette atteinte neurologique est d’exiger le certificat attestant que les parents ne sont pas porteurs du gène responsable de la maladie.

Quelques règles de base pour un setter Gordon en bonne santé

Si la qualité de l’alimentation est importante, le moment du repas l’est tout autant ! Veillez à bien donner à manger à votre setter Gordon à distance de tout exercice physique. Si votre chien avale ses croquettes avant ou juste après une activité, il risque une torsion de l’estomac qui peut lui être fatale.

Il est également primordial de protéger votre animal des tiques et des puces. Les produits de prévention existent aujourd’hui sous de nombreuses formes : colliers, pipettes ou sprays mais également comprimés disponibles en clinique sur ordonnance. Ces parasites peuvent transmettre des maladies de peau et causer des maladies mortelles, tout particulièrement les tiques. Renouvelez ce traitement en particulier au printemps et à l’automne.

Enfin, une prise régulière de vermifuges permet de protéger votre setter Gordon des parasites intestinaux qui rendraient sa digestion difficile. Une fréquence de quatre fois par an est conseillée.

Toilettage et hygiène quotidienne de votre setter Gordon

La santé des animaux passe aussi par une bonne hygiène ! La longueur moyenne des poils du setter Gordon exige un toilettage hebdomadaire. Chaque semaine, brossez soigneusement et en profondeur les poils de votre chien à l’aide d’une brosse adaptée pour éviter la formation de nÅ“uds. Pensez également à couper régulièrement les petits poils entre les coussinets au moyen de ciseaux : ils peuvent retenir des saletés qui favorisent les infections. Les oreilles du setter Gordon, avec leurs longs poils ondulés, doivent être bien nettoyées.

Au printemps et à l’été soyez vigilant avec les épillets. Cette herbe sèche va s’accrocher aux poils puis va s’incruster entre les espaces interdigités , dans les oreilles ou le nez par exemple . Elle a la particularité d’avancer entre les poils et de perforer la peau .N’oubliez pas de tailler également les poils entre les coussinets !

Vous ne savez pas quand aller chez votre vétérinaire ? Si vous hésitez, c’est peut-être le signe que votre chien est malade. Comme pour les êtres humains, mieux vaut prévenir que guérir et ne pas attendre qu’une maladie soit déjà bien installée pour consulter.

Tags associés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*