Découvrez l'abonnement produit ►


La santé du Cane corso


Publié le 22 avril 2019

Mis à jour le 8 août 2019

Vigoureux et élégant, le Cane corso, aussi connu sous le nom de Chien de cour italien, est un animal sportif et robuste, pouvant vivre jusqu’à une douzaine d’années. Il est très souvent employé comme chien de garde, de défense, mais aussi de pistage. Pour qu’il reste en pleine forme, suivez les recommandations listées dans cet article.

santé du cane corso

Les sensibilités du Cane corso

La dysplasie de la hanche

Comme un grand nombre de chiens de grande taille, le Cane corso est susceptible de souffrir de dysplasie de la hanche, ou dysplasie coxo-fémorale. En cas de boiterie, démarche anormale ou encore raideur, n’hésitez pas à demander l'avis de votre vétérinaire qui pourra en cas de doute effectuer une radiographie des hanches. Évitez les sollicitations physiques trop importantes avant la fin de sa croissance vers l'âge de 15 mois environ.

Surveiller ses yeux

Les yeux de votre chien sont fragiles, et peuvent être sujets au prolapsus de la glande lacrymale, ou plus communément appelée glande de harder. La plupart des animaux possèdent une troisième paupière, à la base du cartilage, pour protéger l’œil et répartir les larmes à sa surface. La glande peut se luxer lorsqu’elle est exposée à l’air, aux poussières et aux agents infectieux, même s’il arrive qu’elle se retourne pour des raisons encore inconnues. Les chiens aux paupières tombantes seraient plus enclins à ces problèmes, dus à une trop grande laxité ou d’une faiblesse relative qui entoure le globe. Les jeunes chiens sont généralement plus affectés par cette maladie, toutefois, on peut la traiter par une opération chirurgicale.

Une maladie héréditaire peut aussi toucher votre chien, il s’agit de l’entropion. C’est un enroulement au bord de la paupière vers l’intérieur. Le défaut s’observe sur la paupière supérieure et inférieure et se localise sur une partie de la paupière, ou bien s’étendre sur tout le tour. Comme pour la glande de harder, l’entropion est souvent lié à un excès de plis peau au niveau des paupières.

Une digestion fragile

Le Cane corso peut présenter des troubles de l’appareil digestif de type dilatation ou torsion de l’estomac. De ce fait, toute activité physique avant et après les repas doit être prohibée.

L’alimentation comme facteur clé pour la bonne santé de votre Cane corso

Une alimentation pour chien de qualité est un gage de bonne santé pour votre animal. Cette recommandation est d’autant plus importante que le Chien de cour italien possède un estomac sensible. Pour savoir comment distribuer les rations de croquettes à votre compagnon, vous pouvez suivre les recommandations précisées au dos du paquet ou demander conseil à votre vétérinaire. Il vous conseillera par exemple de donner un repas unique le soir, ou de répartir les rations en deux distributions.

Pour favoriser une bonne digestion, instaurez des habitudes fixes, en distribuant la ration aux mêmes heures chaque jour, toujours après vos propres repas. Installez la gamelle de votre chien dans un lieu calme à l’abri des passages. Laissez toujours de l’eau à sa portée. Ce chien se dépense beaucoup physiquement et doit pouvoir s’hydrater en permanence. Si vous remarquez une consommation excessive, n’hésitez pas à prendre contact avec votre vétérinaire.

Veillez également à suivre les recommandations de votre vétérinaire en termes de quantité. Celles-ci doivent être adaptées à l’âge et au niveau d’activité physique de votre animal. Le Cane corso est susceptible de prendre du poids facilement. Une alimentation équilibrée permet de lutter contre l’obésité et d’éviter le développement de maladies liées à celle-ci.

Quelques règles à respecter

Toilette et hygiène quotidienne

La santé de tout animal passe également par une bonne hygiène. Le Chien de cour Italien possède un poil ras qui ne nécessite pratiquement aucun entretien si ce n’est un brossage de temps en temps. Une inspection du poil après chaque promenade vous permettra de détecter et d’ôter d’éventuels parasites. Pensez également à procéder à un nettoyage régulier des yeux et des oreilles.

Les visites chez le vétérinaire

Comme pour toute race, le bien-être général de votre animal passe par des consultations régulières chez un vétérinaire. Vermifuge, mise à jour du carnet de vaccination et traitement anti-puces et tiques font partie des indispensables pour assurer une bonne santé à votre Cane corso.

En dehors de ces visites de contrôle, il n’est pas toujours facile de savoir quand aller chez son vétérinaire. Cependant, vous connaissez votre compagnon mieux que quiconque et ne manquerez pas de remarquer une modification au niveau de son comportement.

Pour éviter les problèmes de poids, de peau et de digestion chez votre Cane corso, privilégiez une alimentation de qualité. Faites-bien attention lors de l'acquisition de votre chien, renseignez-vous auprès de personnes sérieuses (parents suivis pour la dysplasie par exemple, bonne socialisation). Pour couvrir les dépenses médicales, vous pouvez souscrire une assurance pour chiens.

Articles similaires :


 

Articles pouvant vous intéresser...