Le berger australien : un chien agile

Publié par

Origines et histoire du berger australien

Le berger australien ne vient pas d’Australie, mais du Pays basque ! Chien de troupeau, il a suivi les pasteurs lors de leurs migrations en Australie puis en Amérique du Nord au début du XXe siècle. Aux États-Unis, le chien fut baptisé australian sheperd dog, car il accompagnait les pasteurs venus d’Australie. De là est né le surnom « Aussie » qu’on lui donne aujourd’hui. La race revient en France dans les années 1980, mais elle n’est officiellement reconnue qu’en 2007. Toujours très employée dans le gardiennage des troupeaux de moutons aux États-Unis, la race est devenue très populaire en France. Loué pour son agilité et sa rapidité, l’Aussie est aujourd’hui un chien réputé dans les clubs canins pour ses succès dans les concours d’agility et de discipline canine.

 

Chien Berger Australien

Chien berger australien adulte Self Red Merle et chiot berger australien Blue Merle

Les variétés du berger australien

Seule la couleur de la robe du berger australien varie. L’Aussie a toujours une robe tricolore dans laquelle on trouve du blanc et du feu, et une autre couleur variable. Certains chiens sont dits « à blanc envahissant», lorsque les poils blancs dominent. Ceux-ci sont plus susceptibles de présenter des troubles du caractère.

 

Le maître idéal du berger australien

Le berger australien est réservé aux maîtres actifs ! Chien de berger, il a besoin de se dépenser pour être épanoui. Il sera donc très heureux aux côtés d’un maître qui pratique une activité sportive en extérieur. Le berger australien vous suivra avec plaisir dans des trails ou des sorties en VTT. Il se fera aussi une joie de vous accompagner lors de longues balades ou de randonnées en montagne. Très sociable, le berger australien est un chien qui aime la compagnie, y compris celle des enfants : il sera comblé par de petits maîtres enclins à jouer avec lui et lui faire partager tous les moments de la vie quotidienne. Vous l’aurez compris : si vous êtes absent de longues heures pour le travail, le berger australien n’est pas un chien pour vous. Plus qu’un grand jardin clos, c’est une activité régulière en votre compagnie qui rendra le berger australien heureux.

Le berger australien, mâle ou femelle ?

Les Aussies mâles sont réputés pour avoir un caractère plus fort. Il faudra donc être particulièrement attentif à l’éducation du chien mâle. Les plus grands mâles atteignent environ 60 cm, un peu plus de 53 cm pour les femelles. Le poids moyen se situe entre 25 et 30 kg selon le sexe de l’animal.

 

L’âge idéal du berger australien

Á son arrivée à la maison, le chiot berger australien est encore un bébé. Consacrez les premiers mois à l’acquisition de la propreté et à l’apprentissage des ordres simples. Aux alentours de 6-9 mois, le chiot se mettra à désobéir à vos ordres. Comme un adolescent, il teste vos limites : ne cédez pas ! L’éducation du jeune berger australien va se poursuivre tout au long des deux premières années de sa vie. Faites-vous aider s’il le faut par un éducateur canin, mais ne négligez pas cette étape : elle est la garantie d’une relation sereine et source de plaisir avec votre chien adulte.

 

La taille du berger australien

Le berger australien est un chien de taille moyenne. Les individus de cette race sont bien proportionnés, légèrement plus longs que hauts. La race se distingue par son cou fort et sa poitrine haute.

 

Le comportement du berger australien

Chien très actif, il a besoin de beaucoup d’activité physique pour canaliser son énergie débordante. Très vif, agile, rapide, son naturel le destine à la surveillance et au guidage des troupeaux. Il faut qu’il se dépense au quotidien pour maintenir son équilibre. Le berger australien est très sociable, et aime qu’on joue avec lui. Toute cette énergie doit être canalisée lors des premiers mois de dressage afin qu’elle ne devienne pas un problème ! Les activités de discipline canine sont encouragées pour cet apprentissage. De plus, les Aussies sont excellents lors des concours canins.

 

L’alimentation du berger australien

Quelle que soit l’alimentation que vous choisirez pour votre chien, il est important de ne pas en changer trop souvent, en particulier durant les premiers mois. La nourriture pour chien, croquettes ou pâtées est adaptée aux besoins de votre animal, à condition de bien respecter les portions préconisées. Á vous de déterminer ce qui convient le mieux à votre budget et à vos possibilités de stockage. Quant aux friandises, réservez-les pour le récompenser de son bon comportement lors des promenades ou durant les phases d’apprentissage.

 

La santé du berger australien

Pour garder un berger australien en bonne santé, il est primordial de lui garantir un bon niveau d’activité physique. Jouez avec lui : ce lien avec son maître, si fort lorsque le berger australien est un chien de travail, est primordial. Chien très robuste, il ne présentera pas de soucis de santé majeurs à condition que sa filiation soit conforme aux règles de reproduction propres à la race. Attention toutefois lorsque vous le vermifugerez quatre fois par an : il est très sensible à certains molécules contenues dans certains médicaments (l’ivermectine par exemple). Pour votre pour votre sérénité et la sienne, nous vous conseillons de lui faire pratiquer un test de dépistage ADN des maladies héréditaires par votre vétérinaire.

 

La reproduction du berger australien

Il existe une contrainte pour les éleveurs : deux individus à la robe merle ne doivent pas se reproduire. Ce mariage produit des chiots ayant de très forts risques de développer des malformations des hanches et des coudes, ou encore des troubles oculaires ou auditifs. D’autre part, les éleveurs doivent fournir aux acquéreurs les certificats de dysplasie des hanches et des coudes et les tests génétiques pratiqués sur les parents des chiots.

 

La couleur du berger australien

Au pelage blanc et feu du berger australien s’ajoute une troisième couleur variable : le noir, le bleu merle, le rouge ou le rouge merle. « Merle » signifie que le noir ou le rouge sont tachetés de blanc. Les poils de longueur moyenne exigent un brossage en profondeur du chien au moins une fois par semaine.

Tags associés :

Un commentaire

  1. Très instructif, merci 😉

    Je suis moi même éducateur canin en Suisse, une passion qui m’anime depuis des années !

    Je reste à l’écoute pour vos prochains articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*