Découvrez l'abonnement produit ►


Nos conseils pour ne pas faire de son animal un enfant gâté à la maison


Publié le 25 janvier 2017

Mis à jour le 26 août 2019

Il jappe sans discontinuer, quémande à l'heure du repas, chaparde la nourriture dès que ses maîtres ont le dos tourné, tel est le début d'une longue liste qui caractérise, pour nombre de personnes, le stéréotype de l'animal mal éduqué. Mais ce qui vous saute aux yeux chez les autres pourrait fort bien arriver dans votre propre maison. Se laisser dépasser par le comportement de son chien ou de son chat n'est pas rare ! Pour éviter de transformer son compagnon à quatre pattes en enfant gâté, voici quelques conseils.

éduquer son animal de compagnie

Chat qui dort sur le lit

Aimer son chien en se faisant respecter

Le chiot et le chef de meute

Le chiot a besoin d'un cadre de référence, dirigé par un chef. En l'occurrence : vous. Un cadre immuable empreint d'amour, certes, mais surtout régi par un code de bonne conduite, assorti d'interdictions claires et observées par tout l'entourage. En pratique, si vous ne l'autorisez pas à faire sa sieste sur le canapé, et encore moins à montrer les crocs lorsque vous lui intimez l'ordre d'en descendre, personne ne doit déroger à cette règle. Ne pas partir sur ces bonnes bases reviendrait à laisser votre animal livré à lui-même, sans limites, et donc désorienté, voire tenté de prendre la place dominante.

Construire (ou reconstruire) sa relation avec son chien adulte

Même si votre chien a pris quelques mauvaises habitudes, la partie n'est pas définitivement perdue. Il est encore possible de modifier le comportement de ce petit roi en édictant quelques lois non négociables, par exemple : ne pas harceler les convives à table ou ne pas confondre son panier et votre lit. Apprendre à marcher en laisse et se tenir tranquille quand vous le lui demandez est aussi un bon début, pour lui comme pour vous, pour mettre en place une hiérarchie dans votre clan familial.

Éduquer patiemment son chat par le plaisir et le jeu

Se faire entendre de son chat peut paraître pour certains un peu difficile. Pourtant, lui aussi est capable de se soumettre à certaines règles ! Les résultats seront d'autant plus probants que l'éducation du chat aura commencé dès son plus jeune âge. Pour le félin, l'humain ne cherche pas forcément l'obéissance, mais l'acceptation de certaines règles du jeu. En effet, c'est un animal joueur, et c'est certainement par le biais du plaisir et de la récompense que des comportements réflexes peuvent s'installer.

En clair, le chat commet une action appropriée : il déclenche un câlin de la part de l'humain. Par exemple, on instaure un jeu interactif, qui consiste à sécher le chaton lorsqu'il rentre mouillé du jardin. Arrivé à l'âge adulte, il est fort probable que le chat cherche à reproduire cet instant de plaisir avec un membre de la famille. Ainsi, il est bien éduqué et en plus, il laisse votre maison dans un état impeccable !

Faire appel à un comportementaliste animalier

En cas d'adoption de chien tardive, par exemple, l'aide d'un comportementaliste animalier ainsi que les conseils du vétérinaire peuvent s'avérer très utiles. Même lorsque l'attitude « incorrecte » de l'animal semble impossible à améliorer. Une pathologie ou un début de vie difficile peuvent aussi expliquer les troubles du comportement. Vous devrez vous rapprocher de professionnels expérimentés pour trouver une solution.

Tags associés :
#Education et dressage du chien
 

Articles pouvant vous intéresser...