Mon chien fugue : pourquoi ? Quelles solutions ?

Publié par

Faire face à la fuite de son chien n’est pas chose aisée. Outre les risques que cela représente pour l’animal, qui se retrouve seul devant de multiples dangers, la fugue plonge bien souvent les maîtres dans l’angoisse et l’inquiétude. En outre, il n’est pas toujours facile de déterminer ce qui amène l’animal à quitter son domicile. Heureusement, des solutions efficaces existent pour dissuader les chiens un peu trop baladeurs d’échapper à la vigilance de leurs propriétaires.

 

La fugue du chien : les différentes causes possibles

Chez le chien, l’envie d’explorer les alentours de sa maison et de s’échapper peut avoir plusieurs origines, auxquelles on ne pense pas forcément de manière spontanée. Déterminer la cause de la fugue est primordiale pour apporter la meilleure solution.

Chez de nombreux animaux fugueurs, l’anxiété de séparation est fréquente et les amène à adopter une attitude inappropriée. Ce trouble survient chez un chiot enlevé trop tôt à sa mère, un chien ne trouvant pas sa place au sein du foyer , lorsque son éducation ou que les règles de bases trop floues, ou en réaction à une absence prolongée des maîtres. Fréquemment liée à un comportement destructeur, cette angoisse de séparation peut aussi être la conséquence d’une mauvaise sociabilisation dès le plus jeune âge.

Si la fugue se produit lorsque les propriétaires ne sont pas à la maison, la solitude et l’ennui peuvent également être impliqués. Un animal supportant mal le fait de rester seul peut en effet ressentir le désir d’aller voir ailleurs simplement dans le but de trouver de la compagnie. Dans le même ordre d’idée, le besoin d’activité est une cause courante de fugue chez le chien qui souffre d’un manque d’interaction avec ses maîtres. Tout comme la solitude, l’absence de promenade ou de jeu explique fréquemment le problème.

Dans certains cas, la fugue peut être une réaction de fuite face à un événement que l’animal perçoit comme dangereux. Feu d’artifice, orage, bruit fort et inhabituel sont autant de raisons pouvant amener un chien à se sauver par instinct de survie.

Enfin, particularité des animaux non stérilisés, la période des chaleurs chez la femelle constitue l’une des principales causes de fugue. Sentant un animal de sexe opposé dans les environs, le chien ou la chienne est poussé, sous l’effet des hormones, à chercher à le rejoindre. Dans cette situation, outre les dangers relatifs au fait que l’animal vagabonde sans surveillance, le risque de survenue d’une gestation non souhaitée est important. Ce qui nécessite une prise en charge très rapide du problème par les maîtres.

 

Que faire pour empêcher son chien de fuguer ?

fugue du chien

 

Bien entendu, tous les chiens ne réagissent pas de la même manière, et une technique qui fonctionne bien pour l’un peut s’avérer totalement inefficace chez un autre. De même, toutes les fugues n’ayant pas une origine identique, elles se solutionnent de façons différentes, et il est donc essentiel d’adapter sa réaction à la cause du problème.

Si l’animal s’enfuit par peur, l’urgence est d’identifier la source de sa crainte. Lorsque celle-ci est mise en lumière, le chien doit être accompagné afin de changer sa perception de l’élément effrayant. Lui offrir une récompense au moment du bruit terrifiant, par exemple, l’aidera à associer le son à un sentiment agréable, qui prendra petit à petit le dessus sur l’instinct de sauvegarde.

Porter suffisamment d’attention à l’animal est une technique efficace pour lutter contre la fugue du chien souffrant de solitude ou de manque d’exercice. Lui accorder un temps quotidien, durant lequel il peut avoir tout l’intérêt de ses maîtres et dépenser son énergie peut suffire à combler le vide qui le pousse à s’enfuir.

Si la fugue est lié à un comportement sexuel, la stérilisation chirurgicale est la meilleure option avec les bénéfices qu’on lui connait en particulier en terme de prévention de tumeur mammaire ou de pyomètre chez la chienne.

Si vous hésiter sur une future portée une contraception est possible pour la femelle et le mâle. Une castration chimique est aussi possible chez le chien : demander conseil auprès de votre vétérinaire 

 

Opter pour une clôture anti-fugue

Lorsque les techniques ci-dessus ne donnent aucun résultat, ou en attendant un changement de comportement chez l’animal, il est possible d’installer dans son jardin une clôture anti-fugue pour chien. Celle-ci permet de définir une zone de laquelle l’animal ne doit pas sortir. S’il dépasse la limite autorisée au sein du jardin de ses maîtres, un signal se manifeste et ne s’arrête que lorsqu’il fait marche arrière. Ce signal peut prendre la forme d’une faible décharge électrique émise par le collier.

Il est indispensable d’accompagner le chien dans la découverte de ce dispositif durant les premiers temps. Mais très vite, l’animal fera le lien entre le signal désagréable et la ligne qu’il ne doit pas franchir.

 

Éduquer un chien fugueur demande de la patience, une remise en question de la part des maîtres et, surtout, un accompagnement adéquat. Cependant, il est primordial, devant les dangers encourus par l’animal au cours de ses fugues, d’agir sans attendre. Pour favoriser ses nouveaux apprentissages, l’utilisation de la récompense demeure une excellente méthode, car elle permet au chien d’associer une sensation de plaisir à un comportement adapté. Au fil du temps, les friandises pour chiens peuvent être remplacées par un geste affectueux ou une parole bienveillante des maîtres.

Tags associés :

2 Commentaires

  1. Les rares fois ou mon chien a fugué c’est quand soit je n’avais pas nettoyé le jardin depuis plusieurs jours, ou alors il n’avait pas eu sa balade depuis 2 jours. Maintenant je fais en sorte que cela n’arrive plus. C’était ma faute.

    • Croquetteland dit :

      Bonjour Caroline.

      La meilleure façon d’agir pour régler le problème est d’en trouver l’origine. Merci pour votre partage d’expérience.

      L’équipe de Croquetteland.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*