Soldes d'été : tout à -75%. J'en profite ►

L’éducation d’un Chien de berger belge

Publié le 12 novembre 2018

Mis à jour le 2019-07-04 11:17:28

Très appréciés des maîtres-chiens, des forces de police et d’intervention, les Chiens de berger belges sont connus pour leur grande intelligence, leur capacité d’écoute et de concentration et leur obéissance naturelle. Voici quelques astuces pour vous guider dans l’éducation de votre Malinois, Tervueren, Groenendael ou Laekenois.

éduquer un chien de berger belge

Éducation d’un chien de berger belge : les indispensables

Pour que l’intégration du chiot Berger belge dans la famille se passe bien, il faut commencer son éducation en traversant quelques étapes simples. En premier lieu, veillez à lui apprendre à :

  • Répondre à son nom
  • Marcher en laisse
  • Ne pas se sauver
  • Faire ses besoins à l’extérieur
  • Obéir aux ordres de base, comme « assis », « viens » ou « pas bouger »
  • Arrêter de mordiller : c’est un problème chez certains Bergers belges. Hyperactifs, ils ont tendance à jouer de façon un peu violente et à mordiller. Un « non » déterminé suffit habituellement pour faire cesser ce comportement.

Apprendre à rester seul

Très attachés à leurs maîtres, les Malinois et autres Tervuerens, Groenendaels et Laekenois n’aiment pas rester seuls pendant de longues heures. Si vous n’avez pas le choix et que vous devez vous absenter régulièrement, habituez peu à peu le chiot à la solitude. Évitez de « ritualiser » votre départ et votre retour par de multiples caresses, mots doux et friandises. Agissez normalement, sans vous cacher et sans en faire trop. De cette manière, votre chiot ne devrait pas développer d’anxiété. Laissez-lui quelques jouets pour chiens, afin qu’il puisse s’amuser en votre absence.

La socialisation, une étape importante

Avec d’autres chiens

Dès que les rappels de vaccins sont faits, votre chiot est protégé contre les maladies dangereuses et peut donc être mis en contact avec d’autres chiens. Si possible, choisissez ses compagnons de jeu avec soin. Les chiens adultes plutôt calmes et non agressifs, et les chiots d’un âge et d’une taille similaire sont à privilégier.

Avec des humains

Pour éviter les mauvaises expériences, présentez votre Berger belge à des amateurs de chiens, qui seront ravis de faire sa connaissance. Attention aux personnes qui en ont peur et pourraient mal réagir. Si vous avez des enfants, mettez-les en contact avec l’animal petit à petit, sans brusquer ni les uns, ni l’autre. Expliquez bien aux enfants ce qui est strictement interdit (tirer les oreilles ou la queue…) et autorisé (jouer à la balle, faire des câlins…).

Faut-il confier l’éducation de son chien à un professionnel ?

En commençant l’éducation de votre Berger belge assez tôt et en y consacrant du temps, vous devriez créer des liens avec lui et lui inculquer les bonnes manières. Ne désespérez pas s’il tarde à les intégrer : certains chiots sont têtus, mais ils finissent généralement par comprendre ce qu’on attend d’eux. Continuez l’apprentissage et aidez-vous, au besoin, de friandises pour chiens ou de jeux spéciaux pour motiver votre animal.

Si vous avez l’impression d’être dans une impasse, n’hésitez pas à demander conseil à un éleveur, à un éducateur canin ou à votre vétérinaire. Ce dernier saura vous orienter vers un professionnel adéquat.

Un chien bien éduqué est plus qu’un animal de compagnie, c’est un véritable ami qui a beaucoup à vous apporter. Dressé, il se montrera sociable, et vous pourrez l’emmener avec vous dans les lieux publics.

Articles similaires :

Tags associés :
#Education et dressage du chien #Berger Belge
 

Articles pouvant vous intéresser...