Découvrez l'abonnement produit ►


Comment éduquer un Spitz ?


Publié le 4 mars 2019

Mis à jour le 3 juillet 2019

Vous venez d’acquérir un Spitz allemand ou japonais ? Il est maintenant temps de vous consacrer à son éducation. Comme pour toutes les races de chiens, cette étape n’est pas à négliger si vous souhaitez vivre harmonieusement de longues années avec votre compagnon à quatre pattes. Suivez ces conseils pour poser les bases d’un bon dressage, et de votre future relation avec votre animal.

éduquer un Spitz

Poser les bases dès le départ

Avec votre chiot Spitz, mettez en place tout de suite les règles que vous voulez qu’il adopte plus tard. Demandez-lui de s’asseoir pour dire bonjour, afin d’éviter que par la suite, il ne vous saute dessus. En société, ce comportement ne risque pas de poser problème, ce type de chien étant particulièrement réservé vis-à-vis des étrangers.

Il a d’ailleurs tendance à aboyer très fortement pour signaler la présence d’inconnus, ou toute situation anormale. Pour stopper les aboiements intempestifs, le dressage du Spitz commence au plus tôt. Tous les membres de la famille doivent intervenir dans l’éducation du chien, afin de l’accompagner au mieux vers l’âge adulte. Cet apprentissage précoce est un gage de tranquillité, tant pour vous-même que pour votre voisinage.

Le respect du chien dans l’éducation

Quels que soient les comportements que vous tentez d’inculquer à votre chien, veillez à bien vous adapter à son rythme. Très fidèle à son maître, jovial et affectueux, le Spitz se révèle être charmant avec les enfants, à condition d’être respecté. Il est toujours prêt à attirer l’attention de son propriétaire, même avec des pitreries. À vous d’agir de manière ferme, mais douce, lorsque son comportement dépasse les bornes. N’oubliez pas de le féliciter en cas d’attitude positive, avec des friandises pour chiens, notamment.

Sportif et persévérant, le Spitz est capable de vous suivre pendant de longues heures de marche, voire durant vos sessions de jogging. Mettez ces moments à contribution pour renforcer les apprentissages acquis au quotidien.

Spitz allemand ou japonais, des caractères différents

Plutôt indépendant, le Spitz japonais peut être désobéissant. Vous devez faire preuve de fermeté dès son arrivée dans votre foyer, tout en sachant instaurer une relation de confiance mutuelle. Réceptifs et intelligents, les Spitz sont faciles à éduquer. Ils apprennent relativement vite. Tout aussi joueur que le Spitz allemand, le Spitz japonais est plus calme et aboie moins fréquemment.

Le Spitz allemand peut se montrer très proche de son propriétaire, parfois avec excès. Là encore, vous devez agir dès son plus jeune âge pour fixer les limites. Sans une intervention prématurée, il risque de s’immiscer dans votre vie de couple. Trop dévoué à son maître ou à sa maîtresse, il pourrait par exemple empêcher le/la partenaire ou les enfants de s’en approcher.

Vous avez craqué pour le pelage soyeux du Spitz ? Son poil long et abondant nécessite un brossage régulier, afin de préserver la beauté de sa robe et de prévenir la formation de nœuds.

Pour que votre Spitz bénéficie du meilleur état de santé possible, il faut prévoir des visites régulières auprès du vétérinaire chargé de son suivi. À chaque rendez-vous, le praticien contrôlera l’évolution du poids de l’animal et son calendrier de vaccination, et prodiguera de précieux conseils à son maître, pour qu’il puisse lui offrir une hygiène de vie irréprochable.

Pour couvrir les dépenses médicales, vous pouvez souscrire une assurance pour chiens.

Articles similaires :


 

Articles pouvant vous intéresser...