Comment lire l’étiquette d’un aliment ?

Publié par

Quelles informations peut-on trouver sur une étiquette ?

Les étiquettes des aliments donnent des informations sur le produit et sur sa composition mais aussi sur son utilisation. Certains éléments doivent obligatoirement être présents alors que d’autres sont facultatifs. Bien lire les étiquettes vous permettra de choisir la meilleure alimentation pour votre animal.

 

comment lire les étiquettes des aliments

Comprendre les étiquettes des aliments

Les différences entre les produits proviennent de la quantité et de la qualité des ingrédients de base utilisés. Par exemple, la viande de qualité supérieure comporte des muscles, alors que la viande de moins bonne qualité est constituée plutôt d’abats ou de parties moins nobles.

En fonction de ce qui est inscrit sur l’étiquette, on connaît la proportion de bœuf, agneau, saumon ou autre,  présente dans l’aliment.

 

Tableau des correspondances Dénomination – Taux de présence

Goût agneau – Saveur agneau

moins de 4% de viande d’agneau par rapport à la totalité de la viande présente dans l’aliment

À l’agneau – Avec de l’agneau

entre 4 et 13% de viande d’agneau par rapport à la totalité de la viande présente dans l’aliment

Riche en agneau

entre 14 et 26% de viande d’agneau par rapport à la totalité de la viande présente dans l’aliment

Agneau

plus de 26% de viande d’agneau par rapport à la totalité de la viande présente dans l’aliment

Tout agneau

100% agneau

 

Concernant l’utilisation de « céréales » si cela n’est pas spécifié, il peut s’agir par exemple de blé, de maïs ou d’orge.

 

Quelle est la différence entre un aliment complet et un aliment complémentaire ?

L’aliment complet contient les éléments nutritionnels (protéines, lipides, glucides, minéraux, vitamines,…) pour répondre aux besoins journaliers de l’animal .

Un aliment complémentaire, comme les friandises, va apporter un ou plusieurs éléments supplémentaire à l’alimentation de base de l’animal. Il doit être utilisé en complément d’une bonne alimentation et ne suffit en aucun cas à l’alimentation seule de l’animal.

Les mentions « aliment complet » ou « alimentation complémentaire » sont notées sur l’étiquette.

 

 

Les informations indispensables présentes sur l’étiquette.

  • La liste des ingrédients : Ils sont classés par quantité décroissante, c’est à dire que l’ingrédient qui est en plus grande quantité est inscrit en premier.
  • Un guide d’utilisation  : Le guide permet de savoir comment donner l’aliment et à quel type d’animal le donner. Il vous indique la dose journalière conseillée en fonction du poids de forme et parfois de l’activité de votre animal. 
  • Pour les aliments diététiques vendus en clinique vétérinaire ou sites spécialisés, des mentions spécifiques concernant l’objectif santé sont précisés. (Exemple : insuffisance rénale ou diabète)

 

 

 

 

 

Tags associés :

2 Commentaires

  1. La fosse Anne Mary dit :

    J’aimerais connaître le taux de glucides dans les croquettes chat,c’est bien pour éviter l’obésité, merci

    • Bonjour,

      Voici la formule pour calculer le taux de glucides :
      100 – (taux de Protéines Brutes + taux de Matières Grasses Brutes + taux de Cellulose Brute + Taux de Cendres Brutes + Taux d’humidité)

      Le choix de l’alimentation dépend de plusieurs facteurs (composition, matières premières, élaboration), de sa digestibilité. Qu’elle soit sous forme de croquettes, pâtées ou fait maison, l’alimentation doit surtout répondre au besoin énergétique propre de votre animal. Le besoin énergétique est calculé en fonction de son activité, de son stade de vie (gestation, croissance, adulte, sénior), s’il est stérilisé ou non et parfois des spécificités de sa race.
      Même de bonne qualité, il n’existe pas de croquette universelle. Une alimentation peut convenir à un animal, mais pas à un autre.
      L’amidon, présent dans les céréales, est technologiquement essentiel dans la fabrication des croquettes. Pour les croquettes sans céréales, l’amidon provient d’une autre source telle que la pomme de terre, la patate douce, les lentilles ou les pois par exemple.
      La présence de céréales, si elle est maîtrisée en quantité et en qualité est bien tolérée par la plupart des animaux.
      Sachez que le taux de glucides ne peut à lui seul vous orienter sur la qualité de l’aliment.
      Par exemple, pour les protéines, qu’elles soient d’origine animales (viandes, poissons, œufs) ou végétales (lentilles, pois, soja), il faut privilégier des protéines de hautes qualités (ex : les morceaux nobles) plutôt qu’un fort taux de protéines mais de mauvaise qualité.
      Si vous avez un doute sur l’alimentation de votre animal, des indicateurs de santé peuvent vous orienter sur l’assimilation des nutriments :
      – La digestion : Les selles (quantité, consistance), flatulences ou vomissements.
      – L’état de la peau et du poil (Démangeaisons, peau rouge, pellicules, poils brillant, doux, soyeux.
      Si votre animal présente un problème récurrent ou un changement parmi ses indicateurs, nous vous conseillons de consulter votre vétérinaire.

      Amanda de Croquetteland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*