Découvrez l'abonnement produit ►

Comment créer la niche de votre toutou ?

Publié le 1 février 2017

Mis à jour le 2019-08-06 14:07:43

Cabane de jardin, auvent simple mais confortable, maisonnette avec terrasse : la niche du chien peut revêtir tous les styles. Pour vous aider à réaliser vous-même l'abri de votre compagnon canin, voici la démarche à suivre. Par souci de maniabilité et de sécurité, les constructions en bois sont privilégiées ! Avant de vous lancer, gardez à l'esprit que la niche doit être isolée (ou au moins imperméabilisée, de préférence avec des produits bio) et que les planches doivent être poncées pour éviter les échardes. La santé de votre chien passe avant tout !

icon idée

Avant de commencer : nos conseils

Emplacement et orientation

Réfléchissez à l'endroit où vous installerez la niche : au fond du jardin, près de la maison, contre le mur du garage. Sous un arbre feuillu, cet abri pourra accueillir votre chien dans un espace agréable et le protéger des aléas climatiques. Les perfectionnistes orienteront le nouvel espace de leur compagnon vers le sud ou le sud-est. Dans son petit chez-soi, il appréciera passer des moments seul.

Les dimensions

La hauteur est calculée en fonction de la taille du chien en station assise. Pour ajouter un peu de confort, augmentez l'espace de 10 cm. La largeur doit être suffisante pour permettre à l'animal de se retourner. La profondeur est basée sur la longueur du toutou, de la truffe à l'extrémité de la queue, à laquelle vous appliquerez également une marge de 10 cm. Pensez à tenir compte de l'épaisseur des planches dans vos calculs. Pour éviter les courants d'air et conserver la chaleur, l'espace intérieur et l'ouverture principale ne doivent pas être trop vastes.

Le plancher

Pour assurer un confort optimal à votre chien, il faut penser aussi à surélever le plancher. Construite sur tasseaux, la niche est plus saine, moins humide et mieux aérée. Poser du lino, garnir le fond de paille, étendre une couverture ou installer un panier rend l'endroit encore plus douillet.

La toiture

N'oubliez pas de faire déborder latéralement le toit sur une dizaine de centimètres. Ceci évitera les infiltrations de pluie. Deux précautions valent mieux qu'une : n'hésitez pas à isoler la toiture en la couvrant d'un revêtement bitumé. Il se présente en rouleau, en bandes ou en bardeaux.

niche pour chien
Petit chien qui pose avec sa niche

Outils et matériel

L'essentiel

Pour accomplir votre oeuvre, vous devez vous munir des éléments suivants :

  • une perceuse-visseuse ;
  • une scie circulaire et/ou d'une scie sauteuse ;
  • une ponceuse ou du papier de verre ;
  • un marteau ;
  • un tournevis ;
  • des vis ;
  • des clous ;
  • un serre-joint ;
  • un kit composé d'un mètre, d'un niveau à bulle, d'une règle, d'un crayon et de papier.

L'utile

Pour les finitions, il est préférable de prévoir de la peinture extérieure ou une lasure de protection bio, pour le traitement hydrofuge et insectifuge du bois et des baguettes d'angle.

L'optionnel

Par souci d'organisation, vous pouvez en plus vous équiper d'une boîte à onglets pour les découpes en biseau, d'un pied-de-biche et d'une masse. Si vous souhaitez coller les éléments entre eux, vous aurez besoin de colle à bois ou de mastic en cartouche.

La création de la niche pas à pas

Le montage du plancher

Á l'aide de la scie sauteuse, découpez vos tasseaux en trois longueurs égales. Ceux-ci seront utilisés dans le sens de la profondeur pour supporter le plancher. Sciez les planches, qui formeront le parquet. Calculez leur taille en fonction de la largeur de la niche. Les trois tasseaux, posés en parallèle à égale distance les uns des autres, recevront les lames de parquet à la perpendiculaire.

Le montage des parois

On reprend la même méthode pour assembler les planches qui constitueront les murs de l'abri de votre chien. Découpez pour chaque face : trois chevrons de longueurs identiques dans le sens de la hauteur de la niche et le nombre de planches suffisant dans le sens de la largeur de la paroi.
Tracez le sommet d'un triangle (la forme du toit) sur les parois avant et arrière. Prévoyez l'entrée de la niche. Puis sciez. Pensez à poncer l'ouverture afin de prévenir les échardes.

cree-niche-chien

L'assemblage des parois et du toit

La première étape consiste à visser les quatre parois au plancher, puis entre elles.

Pour le toit : il faut découper deux chevrons pour chaque pan, 5 cm en retrait de la longueur finale désirée. Comme dit plus haut, les planches doivent déborder pour éviter les infiltrations d'eau dans la niche.

Avant d'assembler les deux pans du toit, découpez quatre chevrons, que vous visserez à l'intérieur de la niche, sur les arêtes supérieures des parois verticales. Fixez la toiture sur ces chevrons transversaux. Posez le revêtement bitumé sur les deux versants, en faisant se chevaucher les sections de bas en haut. Pour renforcer l'isolation du faîtage, n'oubliez pas de poser une dernière bande de revêtement bitumé.

Avant de célébrer la pendaison de crémaillère, vous pouvez encore laisser parler vos goûts en finalisant l'aspect extérieur ou le confort intérieur de la niche. Baguettes d'angle, peinture ou lasure, décoration dédiée donneront du caractère à cette réalisation « maison ». Pour fêter l'événement, pourquoi ne pas offrir une surprise à votre toutou, comme un jouet contenant ses friandises préférées ?

Tags associés :
#Habitat du chien
 

Articles pouvant vous intéresser...