Découvrez l'abonnement produit ►


Comment vermifuger son chat ?


Publié le 19 septembre 2018

Mis à jour le 31 juillet 2019

Le vermifuge pour chat permet de lutter contre les vers responsables de troubles digestifs chez votre animal. Ces parasites internes se nourrissent des nutriments ingérés par votre chat et sont hautement transmissibles d’un animal à un autre. Les maîtres comme leurs animaux sont exposés à ses nuisibles.

Pourquoi vermifuger mon chat ?

Le vermifuge du chat, par son action, est bénéfique pour la santé et le bien-être de votre animal. S’il est infesté, il détruira les vers présents, permettra d’améliorer la réponse à la vaccination, sa résistance à certaines maladies, d’optimiser sa croissance, de favoriser la beauté du pelage, d’éviter les carences et d'améliorer son confort digestif.

Afin de prévenir les risques d'infestation via les puces et les moustiques porteurs de vers, traiter votre chat toute l'année avec un antiparasitaire polyvalent, particulièrement si votre animal vit en extérieur. 

Quand vermifuger un chat?

Quand vermifuger un chat

Le vétérinaire, après consultation de votre chat, décidera du vermifuge à lui administrer en fonction de son âge, de son mode et lieu de vie et de son statut physiologique, etc. Il vous indiquera également la fréquence à laquelle il est préférable de lui donner.   

Il existe plusieurs formes de vermifuge : les comprimés, les pâtes orales, solutions buvables et pipettes spot-on dans certains cas. Tout dépend si votre animal est difficile ou non. Les pâtes appétentes facilitent la prise du vermifuge par exemple. 

Il est important de vermifuger vos animaux, même s’ils vivent en intérieur. Même les chats d'intérieurs peuvent être exposés via vos chaussures ou vos vêtements si vous avez été en présence d'une infestation extérieure (terre, sable ou autre). 

vermifuge_chat
vermifuge chaton

Les chatons

Les chatons, chez qui les risques d’infestation sont plus accrus, doivent impérativement être vermifugés, quelque soit l’environnement dans lequel ils vivent. Il est conseillé de les vermifuger à l'âge de 15 jours et toutes les 2 semaines jusqu’à 3 mois. De 3 à 6 mois, traiter une fois par mois. Enfin, à partir 6 mois, le vermifuger tous les trimestres.

vermifuge du chat

Les femelles reproductrices

Le risque principal étant l’infestation des chatons durant la gestation et la mise bas, les femelles reproductrices doivent être vermifugées avant la saillie, 15 jours avant la mise-bas puis 15 jours après la mise-bas et enfin, en même temps que les chatons.

vermifuge du chat

Les chats adultes

S’il vit seul et en intérieur, même s'il est recommandé de le faire tous les 3 mois, un chat d'intérieur peut être vermifugé tous les 6 mois et avant sa vaccination annuelle. 

Plusieurs chats qui vivent en collectivité ou les chats qui sortent, chassent et consomment de la viande crue sont plus exposés aux risques d’infestation. Ils doivent donc être vermifugés tous les 3 mois, voir plus. 

Attention, la vermifugation à un effet ponctuel, elle ne protège pas contre les nouvelles infestations. D’où la nécessité de le vermifuger régulièrement avec un vermifuge polyvalent traitant tous types de vers. Elle permet également de protéger les autres animaux en limitant la transmission mais aussi de protéger l’homme ! car oui, le risque de Zoonose (transmission de l'animal à l'homme, et vise versa) existe. 

Protéger ses animaux, c’est protéger ses enfants et toutes les personnes en contact avec vos chiens et chats. 

Les réflexes préventifs
- Traitez votre animal contre les puces avec des antiparasitaires externes insecticides
- Vermifugez régulièrement votre animal
- Ramassez les selles à l'extérieur

Comment vermifuger un chat naturellement ? 

Il existe des vermifuges naturels qui favorisent la santé intestinale du chat et créent un environnement défavorable au développement des vers. Ils ne se substituent pas aux vermifuges prescrit par votre vétérinaire car, contrairement à ceux-ci, le vermifuge naturel ne tue pas les vers.

Les parasites internes, qui sont-ils ?

Les vers sont des parasites internes qui sont aussi appelés Helminthes. 

On retrouve deux familles de vers : les nématodes (vers ronds) et les cestodes (vers plats). Nous aborderons ici seulement les vers intestinaux, mais il existe aussi des vers capables de se loger dans le cœur ou les yeux. Ceux-ci sont plus rares et nécessitent des actions tout aussi préventives. 

Les nématodes

Les vers ronds (nématodes) sont localisés dans l’intestin du chat. On distingue deux grandes espèces pour le chat : la plus courante, les ascaris et les ankylostomes. Leurs œufs, difficilement visibles à l'œil nu, sont éliminés avec les selles. Les ascaris font de 4 à 10 cm de long et sont reconnaissables à leur forme en spaghetti

Principalement transmissibles aux chiens et au chats, ces vers sont résistants contre le froid, la sécheresse et même le désinfectant. Ils peuvent ainsi mettre plusieurs années à disparaitre.

La période de gestation et de mise-bas chez une chatte porteuse est particulièrement favorable à la transmission des vers chez le chaton car les œufs ou les larves sont ingérés lors de l’allaitement ou avant sa naissance. 

Les nématodes représentent un vrai danger chez le chaton car, leur système digestif étant plus petit et sensible, une infestation peut causer un retard de croissance voir même la perforation de la paroi intestinale. 

Les cestodes

Les vers plats (cestodes), dont le plus fréquent est le  Dipylidium, souvent décrit sous le terme de Tænia, se caractérise par leur forme en ruban. Ce ver solitaire a besoin d’un hôte intermédiaire avant de s’installer dans l'intestin de son hôte définitif. Les hôtes intermédiaires sont les puces. C’est pourquoi il est également très important de traiter son animal contre les puces avec un traitement antiparasitaire pour prévenir l’infestation de ce ver.

Ce Tænia et autres vers plats, libèrent des morceaux d’anneaux ressemblant à des grains de riz que vous retrouverez sur l’arrière train de votre animal ou dans ses selles. Ces anneaux contiennent en faite des œufs (appelés segments ovigères). S’ils sont ingérés, ses œufs passeront également d’un hôte intermédiaire à un hôte définitif et deviendront des larves qui se développeront à leur tour. 

Quelles sont les signes d'une infestation ?

vermifuge chaton

Les vers, pour survivre, se nourrissent des nutriments ingérés par l’animal. Les symptômes d’infestations chez le chat seront ainsi : 

  • Une baisse de l’état général (faible appétit, amaigrissement, une altération du pelage, etc.)
  • Des troubles digestifs :  vomissements de vers, des constipations ou diarrhée
  • Un ventre gonflé par des ballonnements.  
  • La présence de segments ovigères au bord de l’anus et des selles

La présence de vers est détectable via échantillon de selle datant de moins de 12 heures, chez le vétérinaire dans le cas où l’animal n'excrète pas de forme visible témoignant de la présence du ver.

Quels sont les risques pour l’homme ?

Les Zoonoses sont des maladies et infections transmissibles de l’animal à l’homme (et inversement). Il existe un risque que votre animal vous transmette les vers dont il est porteur via les œufs qu’ils lâchent et qui finissent sur le sol, le pelage de votre chat, votre jardin, vos canapés, etc. 

Chez un adulte, le risque est moindre et invisible. En revanche, pour un enfant qui est plus sensible, le danger est bien présent. L’infestation chez l’enfant se manifeste par une fièvre, des troubles digestifs, respiratoires et hépatiques, la formations de granulomes dans les yeux impliquant la perte de la vue et atteint également le cerveau. 

Les mesures à prendre :

  • Interdire aux chats l’accès aux aires de jeux des enfants
  • Se lever les mains et laver les mains des enfants après chaque contact avec l’animal
  • Respecter les mesures d’hygiène élémentaires : se laver les mains après manipulation de terre, de sable et avant de passer à table
  • Porter des gants pour jardiner
  • Ne pas partager de vaisselle avec les animaux

Bien évidemment, la première étape est de vermifuger son animal tous les trois mois et de ramasser ses selles.

Vous avez à présent toutes les clés en mains pour protéger vos animaux et votre famille des dangers des vers intestinaux !

Tags associés :
#Parasites & nuisibles du chat #Vermifuger son chat
 

Articles pouvant vous intéresser...