NOUVEAUTÉ : découvrez l'abonnement produit ►

Que faire contre les boules de poils ?

Publié le 18 décembre 2013

Mis à jour le 2019-03-27 11:04:20

Lorsque votre chat fait sa toilette, il ingère de nombreux poils qui se retrouvent dans son tube digestif. Ces poils, normalement évacués dans les selles, peuvent parfois être régurgités par l’animal, formant ainsi ce qu’on appelle des boules de poils (ou trichobézoards).

 

Que faire contre les boules de poils ?

 

Comment se forment les boules de poils ?

 

La toilette du chat lui permet d'humidifier son pelage pour maintenir sa température corporelle. Elle lui permet également d’enlever les poils morts et joue un rôle anti-stress. Avec sa langue rugueuse, il ingère une quantité plus ou moins grande de poils morts qui descendent dans son tube digestif et se mêlent à ses selles. Si la quantité de poils est trop importante, ils se forment alors en boule dans son intestin. Lorsqu'il les vomis, ses poils forment un amas et sont mêlés à de la nourriture.

Il est fréquent que les chats toilettent leurs congénères, chats ou chiens, augmentant le risque de formations de boules de poils. 

 

Quels sont les dangers pour votre chat ?

 

chaton à poils longs

Les chats à poils longs sont plus sujets aux problèmes de boules de poils.

Les poils sont normalement éliminés par des vomissements ou dans les selles du chat. Lui mettre à disposition de l'herbe à chat favorise les vomissements, évitant l’accumulation des poils dans son système digestif. Il est important de rester attentif aux comportements de votre chat au quotidien. Si vous décelez une perte d’appétit allant jusqu'à l’anorexie et des toux suspectes fréquentes (comme s’il essayait de cracher ses boules de poils), il est possible que votre chat ait développé une occlusion intestinale. Dans ce cas, il est impératif de consulter un vétérinaire d’urgence car sa vie peut être en danger !

L’occlusion intestinale est provoquée par une grosse boule de poils coincée dans le tube digestif du chat. Cette pathologie entraîne des symptômes tels que des vomissements causés par des nausées, une constipation, une anorexie et une distension de l’abdomen dans les cas les plus critiques.

Ces situations restent tout de même rares et il existe des moyens efficaces pour soulager votre chat tout en prenant soin de sa santé.

 

Prévenir la formation des boules de poils

 

1. Un brossage quotidien

Il y a plusieurs facteurs de risque impliquant l’ingestion de poils par votre chat. Le premier geste à avoir est de brosser son pelage régulièrement pour éliminer les poils morts, particulièrement si son poil est long. Choisissez une brosse pour chat adaptée à son pelage.

 

2. Prévenir l'apparition de parasites

Au-delà de son toilettage quotidien, un léchage excessif peut être lié à la présence de puces et autres parasites infestant son pelage. Veillez à limiter les démangeaisons en traitant votre animal avec des antiparasitaires, en particulier s’il sort souvent.

 

3. Une alimentation riche en fibres

Chez les chats moins actifs ou d’appartement, vous devrez faire plus attention à son alimentation. Des aliments riches en fibres l’aideront à éliminer les poils ingérés. N’oubliez pas de mettre également de l’herbe à chat à sa disposition.

L’alimentation joue un rôle déterminant chez la santé du chat. C’est encore plus vrai lorsqu'il prend de l’âge. Son système digestif est ralenti et favorise l’apparition de poils obstruant son intestin. Il aura besoin de fibres pour aider son transit à les évacuer. Vous trouverez des croquettes riches en fibres, type "hairball control", qui facilitent l'élimination des boules de poils.

 

4. Des compléments alimentaires pour favoriser sa digestion

Vous pouvez aussi lui donner des compléments alimentaires contre les boules de poils, comme de la pâte ou liquide ou des friandises riches en fibres.

 

5. Savoir différencier toilettage et trouble du comportement

Autre facteur déterminant dans la formation des boules de poils : l’anxiété. Si votre chat est stressé, il aura tendance à lécher frénétiquement son pelage. Si vous détectez un tel trouble du comportement chez votre chat, consultez un vétérinaire pour en comprendre l’origine.

 

Ne tentez surtout pas des remèdes « maisons » sur votre animal, type huile, etc. Cela pourrait avoir des conséquences dramatiques pour votre chat. Si tous ces conseils préventifs ne suffisaient pas, consultez votre vétérinaire. Il vous donnera des solutions adaptées à votre petit félin !

N'hésitez pas à consulter ou à épingler sur votre frigo notre infographie "Protéger son chat des boules de poils" et gardez votre petit compagnon en bonne santé !

 

 

Tags associés :
#Soin du pelage #Santé du chat au quotidien #Boules de poils
 

Articles pouvant vous intéresser...