Soldes d'été : tout à -75%. J'en profite ►

Les différents types d'agression chez le chat

Publié le 27 août 2015

Mis à jour le 2016-12-12 15:00:13

Il existe différentes formes d'agression chez le chat. Que ce soit pour défendre son territoire ou pour chasser, l'agression n'est jamais gratuite chez les félins.

L'agression territoriale

Les chats sont des animaux solitaires dans la nature. Les femelles n'acceptent les mâles sur leur territoire qu'au moment des chaleurs et les repoussent ensuite violement lorsqu'elles ont des chatons. Lorsque les chats sont stérilisés ces variations de comportements disparaissent. Ils acceptent mieux de vivre en groupe mais chassent tout de même les intrus de leur territoire et tolèrent les amis.

Après une observation plus ou moins longue de son congénère, le chat décide s'il entre dans la catégorie amie ou ennemie. Il peut alors adopter différents types de comportements: observation, menace, combat ou poursuite. Le chat se retrouve alors souvent avec des griffures ou morsures qui peuvent s'infecter et donner des abcès.

Ce comportement est difficilement maitrisable car vous ne pouvez agir sur les chats étrangers qui viennent visiter le territoire de votre chat.

Chat agressif

L'autodéfense

L'agression d'autodéfense est souvent rencontrée chez le vétérinaire. Votre chat éprouve alors de la douleur et une contrainte, il peut y réagir par la fuite, l'immobilisation ou l'agression selon les circonstances et son caractère. Si le chat est dans l'impossibilité de fuir, il menacera et attaquera la personne qui le met en danger.

Pour éviter ce type d'agression il faut que les chatons aient été beaucoup manipulés depuis leur naissance. Si l'autodéfense accompagne une pathologie comme l'hyperactivité ou l'anxiété, elle peut être soignée. Demandez conseil à votre vétérinaire.

L'agression par irritation

Cette agression a lieu lorsque le chat se fait caresser par son maître et que subitement il en a marre. Cette irritation vient du fait que les sensibilités tactile et douloureuse ont les mêmes récepteurs, une caresse agréable peut devenir insupportable au bout d'un moment. Cependant le chat vous prévient avant de mordre, ses pupilles se dilatent et le bout de sa queue s'agite. Si la caresse ne s'arrête pas à ce moment là, le chat peut agresser.

L'agression par irritation est évitée en augmentant la tolérance du chat au contact. Pour cela il faut toucher votre chat de plus en plus longtemps, en s'arrêtant à chaque fois qu'il montre des signes d'énervement. Si vous venez d'adopter un chaton, manipulez-le beaucoup, caressez-lui le ventre afin qu'il ait une grande tolérance au contact.

L'agressivité redirigée

Cette agression peut être déclenchée par n'importe quel stimulus. Le chat est très énervé par la présence d'un chien, l'entrée d'un inconnu…, et il décharge cet énervement sur la première personne qui l'embête. Si vous allez caresser votre chat à un moment où il est stressé, vous risquez donc de vous faire griffer ou mordre.

Pour éviter cette agression, ne manipulez pas votre chat quand il est énervé et attendez qu'il vienne spontanément vers vous.

La désorientation

L'agression par désorientation a lieu lorsque le chat perd ses repères dans l'espace et le temps. Il a alors peur et agresse pour se défendre. Ce type d'agression se rencontre après une crise d'épilepsie, lors d'un réveil d'anesthésie ou encore après la prise d'alcool et de drogue (chose assez rare chez le chat). Certains médicaments sédatifs peuvent aussi entraîner des pertes de repère et donc de l'agression.

L'agression par prédation

L'agression par prédation provient seulement d'un besoin de chasse de votre chat. Il peut se cacher et courir subitement vers vous pour vous mordre les jambes. Ce comportement n'est en général pas très apprécié des propriétaires. Vous pouvez rediriger cette agression par des jeux qui occuperont votre chat et satisferont son instinct de chasse.

L'agressivité du chat a donc de nombreuses causes possibles. Il vous faudra savoir lesquelles sont en jeu chez votre chat afin de changer son comportement.

Tags associés :
#Trouble du comportement #Agressivité du chat
 

Articles pouvant vous intéresser...