L’alimentation du british shorthair

Publié par

Donner une bonne alimentation à votre british shorthair tout au long de sa vie lui permettra de rester en bonne santé. En tenant compte de ses besoins, de son âge et éventuellement des pathologies qu’il pourrait avoir, sa nourriture agira sur lui comme une médecine douce en complément d’un traitement vétérinaire.

L'alimentation du British Shorthair

British shorthair est une race de chat de grande-Bretagne.

Une alimentation adaptée au chaton

Si vous récupérez un chaton non sevré, ce qui est déconseillé, ou si votre femelle ne réussit pas à nourrir convenablement ses petits, il existe des laits maternisés capables de remplacer ou de compléter celui de la mère. Ensuite, à partir de 5-6 semaines, il convient d’introduire une alimentation en boîte ou croquettes. Avant ses 8 semaines, il est possible d’humidifier les croquettes avec de l’eau pour respecter les dents de lait. L’alimentation d’un chaton de 2 mois ou 3 mois est constituée de croquettes ou de pâtée spéciale junior ou chaton. Vérifiez toujours que ces aliments aient un bon apport en protéines, car ce chaton tout rond est en train de préparer sa future musculature puissante. Jusqu’à ses 12 mois environ, la nourriture junior lui sera donnée. Sauf dans le cas où vous faites stériliser votre animal, vous préférerez passer aux croquettes pour chat stérilisé en demandant conseil à votre vétérinaire.

Un jeune adulte en forme aura un régime pensé pour sa race

L’alimentation du chat adulte doit prendre en compte plusieurs critères. Il est en pleine santé : rien de plus simple, les croquettes pour chat spécial british shorthair font partie de celles à privilégier puisque justement équilibrées en nutriments indispensables à cette race. Ses muscles, sa peau et son système urinaire et cardiovasculaire sont alors mieux protégés. Si vous sélectionnez des croquettes ou de la pâtée pour chat non spécifiques, jetez toujours un œil sur les apports nutritifs. Comme au premier stade de sa vie, les meilleures croquettes sont riches en protéines, vitamines et pauvres en graisses, pour qu’il garde la pêche et un corps tonique, sans excès de graisse. De même, l’adulte stérilisé mangera de la nourriture pour chat stérilisé pour ne pas risquer l’obésité. Cependant, si les dosages conseillés ne sont pas respectés, l’obésité peut quand même survenir. L’astuce pour combiner le jeu et le repas réside dans l’investissement d’un jouet distributeur de nourriture, souvent sous forme d’une boule essaimant les croquettes au fur et à mesure des coups de patte !

Le chat âgé ou malade doit manger en conséquence

Savoir comment nourrir un chat âgé ou malade n’est pas compliqué. Au-dessus de 7 ans, les chats sont considérés comme des vieux adultes. Il existe des pâtées ou des croquettes pour chat stérilisé ou non à donner à cette catégorie de félins domestiques. Certaines marques poussent encore plus loin en offrant encore une meilleure nourriture pour ceux à partir de 11 ou 12 ans. Sachant que votre british shorthair peut vous accompagner au moins jusqu’à 15 ans, c’est une information à ne pas négliger. Toutes ces nourritures gériatriques prennent encore plus soin de l’appareil urinaire, des articulations et aident au maintien de la masse musculaire en limitant le dépôt de tissu adipeux. Dans le cas du chat malade, votre vétérinaire  va vous conseiller une alimentation en complément de son traitement médicamenteux. Chat diabétique, chat en insuffisance rénale, chat allergique ou chat à la digestion difficile, il doit manger selon sa pathologie. Seul le professionnel peut vous aider à faire le bon choix.
Comme pour les humains, la santé de votre chat passe aussi par son assiette. Alors veillez à la lui prolonger si vous voulez en prendre soin pendant de longues années…

Tags associés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*