Comprendre les calculs urinaires chez le chien et le chat ?

Publié par

L’urine a pour fonction première d’éliminer les déchets de l’organisme et les produits toxiques qui se sont accumulés dans le sang. Elle permet d’assurer l’équilibre de l’organisme en régulant les quantités d’eau et de minéraux éliminés.

Comment protéger votre chat ou votre chien des calculs urinaires.

Nos conseils pour prévenir la formations des calculs urinaires chez le chien et le chat

 

Qu’est-ce qu’un calcul urinaire ?

Les calculs urinaires également appelés urolithiases, sont composés d’agrégats de cristaux localisés préférentiellement dans la vessie. Ces cristaux, formés lorsque l’urine est saturée en minéraux, peuvent constituer un obstacle et empêcher le chat ou le chien d’uriner.

On distingue les calculs urinaires des :
– struvite
– d’oxalate de calcium
– d’urate d’ammonium (qui représentent 90% des calculs chez les Dalmatiens)
– de cystine

 

Quels sont les symptômes des calcules urinaires ?

Il s’agit d’un trouble urinaire. Attention cependant, tous les troubles urinaires ne sont pas des calculs urinaires.

Les signes d’alertes sont les suivants :

  • l’animal urine plus souvent et en petite quantité ou montre une incapacité à uriner
  • l’animal se lèche fréquemment la région génitale
  • l’animal reste en position plus longtemps pour uriner
  • l’animal montre des signes de douleurs lorsqu’il urine
  • les urines sont rosées, ce qui témoigne de la présence de sang
  • le comportement de l’animal est différent et une perte d’appétit est possible

Ces symptômes doivent vous alerter et encourager une visite chez votre vétérinaire.

 

Comment soigner les calculs urinaires chez le chien et le chat ?

Le diagnostic doit être posé par un vétérinaire. Il proposera alors un traitement.

  • un antibiotique pour éviter une éventuelle infection bactérienne,
  • des anti-inflammatoires pour réduire l’inflammation des voies urinaires,
  • des molécules inhibant la formation des calculs,
  • un traitement diététique : une alimentation diététique particulière qui permet de dissoudre les cristaux et d’empêcher leur formation grâce à une maîtrise du pH urinaire (acidité de l’urine) et de la nature et des quantités de minéraux contenus dans l’aliment.

Comment éviter que mon chat ou mon chien ne souffre de calculs urinaires ?

Les chats sont plus sensibles que les chiens, mais les deux espèces peuvent présenter des calculs.

Chez le chien, les Dalmatiens ont un risque augmenté. N’hésitez pas à consulter notre article Dalmatien et Calculs urinaires.

Voici 4 points essentiels pour prévenir l’apparition des calcules urinaires :

  1. La qualité de l’alimentation influe beaucoup sur le risque d’apparition des calculs urinaires. Une alimentation avec des ingrédients de mauvaise qualité ou préparés à l’économie (viande non séparée des carcasses et cartilages) engendre un taux de matières minérales élevé qui favorise les calculs urinaires. Les pâtées pour chien ou chat (pâtés, sachets…) présentent moins de risque d’une manière générale car ils contiennent beaucoup d’eau ce qui diminue les concentrations de minéraux.
  2. L’accès à l’eau fraîche : l’eau propre doit être disponible à volonté. Notre astuce est d’utiliser une fontaine à eau pour chat, la plupart en raffolent ! Il existe également des fontaines à eau pour chien adaptées à leur gabarit. Cela incitera votre animal à boire.
  3. De bonnes conditions d’hygiènes « urinaires » : il faut s’assurer que l’animal n’ait pas à se retenir pour faire ses besoins. Le chat doit avoir accès librement à sa litière et le chien doit être sorti régulièrement.

 

Il existe des aliments diététiques dont la composition permet de contrôler l’acidité de l’urine et les concentrations de minéraux, ce qui a pour effet de dissoudre et d’éviter la formation des calculs. Ce type d’alimentation est mis en place en général après un premier épisode de calculs urinaires pour une durée initiale de 6 mois, mais peut être prolongé toute la vie de l’animal si nécessaire.

 

Conseil Croquetteland: La prévention des maladies urinaires passe par une alimentation adaptée et des contrôles réguliers chez votre vétérinaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*