L’éducation du sacré de Birmanie

Publié par

Calme et câlin, le sacré de Birmanie offre à son maître l’exclusivité de son amour et une fidélité sans faille. Mystérieux et sensible, cet animal doux, affectueux et relativement discret possède d’excellentes capacités d’adaptation. Suivez tous nos conseils pour parfaire l’éducation de votre sacré de Birmanie.

L'éducation du sacré de Birmanie

Le sacré de Birmanie est un chat assez calme et réservé.

Le sevrage, un moment important dans l’éducation du chaton

Difficile de résister à la beauté de cette petite boule de poils aux grands yeux bleus ! Armez-vous de patience et attendez la fin du sevrage du chaton, soit vers ses trois mois (8-12 semaines) pour l’accueillir dans votre foyer. Lors de cette période passée auprès de sa mère et de sa fratrie, il acquerra quelques règles de base. En compagnie de ses frères et sÅ“urs, il apprendra à maîtriser sa force lors des jeux. S’il ne bénéficie pas de cet apprentissage, vous risquez d’en faire les frais et de vous faire griffer ou mordre durant les périodes de divertissement. La mère éduque son chaton à travers le jeu. Elle lui inculque également la notion de danger et la propreté. Doux, calme et affectueux par nature, le sacré de Birmanie vous fera profiter de son caractère exceptionnel s’il est correctement sevré.

Favoriser les premiers apprentissages du chaton

L’éducation du chaton commence dès son arrivée dans votre foyer. Dans un premier temps, isolez-le avec sa litière et sa nourriture pour qu’il se familiarise avec ceux-ci. Acclimatez-le à son nouveau mode de vie, et mettez-le rapidement en contact avec les autres animaux domestiques et membres de la famille. Habituez-le au brossage, aux transports et à toutes autres situations nouvelles afin qu’il ne développe pas de peur par la suite. Vous ne devriez pas avoir de difficultés avec ces étapes étant donné que le sacré de Birmanie s’adapte relativement bien aux environnements inconnus. Sociable, ce chat s’accoutumera aisément à la présence d’autres animaux. Avide d’amusement et constamment en mouvement, il appréciera la compagnie des enfants. Mettez toujours à sa disposition des jouets, afin qu’il puisse se divertir en permanence.

Sanctionner, Corriger et récompenser son animal

Affectueux sans être collant, fidèle, sociable, posé … Ce chat semble parfait. Détrompez-vous ! Il peut parfois « bouder » s’il n’obtient pas ce qu’il souhaite. Pour éviter ce type de comportement chez les chats, apprenez dès le début les limites et les règles à respecter.Il ne rentre pas ses griffes ou vous mordille durant une session de jeux ? Faites-lui comprendre que ce geste n’est pas permis. Vous pouvez, par exemple, utiliser un spray pour lui asperger une petite quantité d’eau. Tous mauvais comportements doivent être sanctionnés immédiatement pour que l’animal puisse faire le lien entre son action et la punition. Ne recommencez à jouer qu’une fois qu’il s’est calmé. Pour l’éducation du chat, servez-vous aussi de friandises en guise de récompense. Il est difficile avec sa nourriture ? Le chat a besoin de dissocier la zone du repas des coins de jeux, propreté et repos. Est-ce bien le cas dans votre foyer ? A-t-il l’opportunité de manger seul sans être importuné par les autres animaux domestiques ?

Rassurez-vous, la plus grande partie de l’éducation du chat a été faite par sa mère. Á vous de poursuivre, mais surtout de profiter de moments câlins avec votre sacré de Birmanie.

Tags associés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*