NOUVEAUTÉ : découvrez l'abonnement produit ►

L’alimentation du Norvégien

Publié le 26 novembre 2018

Mis à jour le 2018-07-03 11:10:47

Figurant parmi les chats de compagnie les plus grands et, qui plus est, étant particulièrement actif, le Norvégien a des besoins nutritionnels conséquents, qu’il convient de satisfaire pour lui assurer une bonne santé. Comment proposer une alimentation équilibrée à son chat Norvégien ? Voici quelques conseils pour un animal en pleine forme.

alimenter un norvégien

 

Comprendre les besoins nutritionnels du Norvégien

Pour bien choisir l’alimentation de son animal de compagnie, il faut avant tout bien connaître ses besoins nutritionnels. Ceci est d’autant plus vrai avec le chat Norvégien, dont les apports doivent être adaptés à ses particularités. Amateur d’activité physique et de jeux en extérieur, il se classe parmi les chats les plus actifs. Cela implique notamment des besoins élevés en protéines, surtout que, du fait de sa grande taille, ses apports doivent déjà être supérieurs à ceux de ses congénères.

Véritable carnivore, le Norvégien doit recevoir une alimentation essentiellement composée de viande, qu’il apprécie d’ailleurs fortement. Cependant, afin de lui offrir suffisamment de vitamines et d’autres éléments nutritionnels primordiaux, l’ajout de légumes et de féculents en petite quantité demeure important. Carottes, courgettes cuites peuvent donc être incorporées à sa ration journalière, en prenant soin de l’y habituer progressivement.

 

Faire évoluer son alimentation dans le temps

Bien entendu, un jeune chat n’a pas les mêmes besoins nutritifs qu’un animal de plus de 10 ans. Pour nourrir son Norvégien tout en lui assurant des apports parfaitement adaptés, il est important de se tourner vers des préparations formulées en fonction de l’âge et de l’état de santé de l’animal.

Un chaton aura ainsi besoin d’aliments riches, afin de lui garantir une croissance harmonieuse et un développement parfait. Plus tard, à l’âge adulte, et encore plus s’il est stérilisé, il faudra respecter les apports nécessaires, tout en prenant garde à son poids. Un chat trop gros est en effet exposé à des problèmes de santé, qui peuvent s’avérer graves. Enfin, dès l’âge de 8 ou 9 ans, les besoins nutritionnels de l’animal changent à nouveau, alors qu’il entre dans la catégorie des seniors. À cet âge, la nourriture devient le moyen de prévenir l’apparition de certaines pathologies typiques, comme l’arthrose ou les problèmes urinaires.

Faire évoluer l’alimentation du Norvégien au rythme des différentes étapes de sa vie permet une meilleure santé à long terme.

 

La nourriture du Norvégien, comme celle de toute autre race de chat, reste une composante incontournable pour contrôler sa bonne santé. Outre les conseils précédemment cités, distribuer une alimentation équilibrée à son animal, c’est aussi veiller à ne pas lui offrir trop fréquemment de friandises pour chats, même s’il les apprécie énormément. Celles-ci ne doivent en aucune manière faire partie de son alimentation quotidienne, et ne doivent constituer que des récompenses occasionnelles.

Tags associés :
#Alimentation par race #Norvégien
 

Articles pouvant vous intéresser...