NOUVEAUTÉ : découvrez l'abonnement produit ►

L’alimentation du Chartreux

Publié le 13 mai 2019

Mis à jour le 2018-07-02 17:28:54

Actif et sportif, le Chartreux est capable de dépenser une énergie folle lorsqu’il se trouve en extérieur. Robuste, il a en outre des besoins nutritionnels importants qu’il faut satisfaire en lui apportant une alimentation adaptée. Mais attention tout de même à son poids !

alimentation du chartreux

 

L’alimentation du Chartreux tout au long de sa vie

Lorsqu’il est chaton, le Chartreux est généralement un animal goulu, capable d’ingurgiter de grandes quantités de nourriture pour chat, parfois jusqu’à s’en rendre malade. Par conséquent, il est primordial de diviser sa ration journalière en plusieurs petits repas (au minimum 5 ), afin de faciliter sa digestion.

Jusqu’à l’âge d’un an, le Chartreux a des besoins nutritionnels élevés du fait de sa croissance. Ses apports en vitamines, en minéraux, mais aussi en protéines doivent être suffisants pour lui assurer un développement harmonieux.

À l’âge adulte, son alimentation doit être étudiée selon son activité physique. En effet, un chat d’appartement, n’ayant que peu d’activité, n’a pas les mêmes besoins qu’un animal passant du temps à jouer et grimper dans le jardin.

Au fil des années, la physiologie et le métabolisme du chat évoluent. Aux alentours de 8 ans, l’alimentation permet de prévenir l’apparition de certaines pathologies dues au vieillissement. Une formule senior est alors particulièrement indiquée pour rassasier l’animal tout en équilibrant ses apports en fonction de son âge et de sa condition.

Là encore, les préparations sont variées et adaptées à chaque affection. Problèmes urinaires, arthrose, troubles digestifs, surpoids… les formules sont soigneusement établies pour satisfaire les besoins et les papilles des chats âgés.

 

Un chat sujet au surpoids

Si sa constitution robuste en fait un chat solide, le Chartreux est également sujet au surpoids, élément à prendre en compte au moment du choix de son alimentation. Ceci car un animal trop gros est exposé à divers problèmes de santé pouvant être graves.

C’est d’autant plus vrai pour les chats stérilisés, qui ont tendance à prendre du poids très rapidement. Après avoir analysé le poids de l’animal, votre vétérinaire pourra vous aider à y voir plus clair en matière de sélection des aliments, de rythme des repas et d’activité physique.

Il existe des préparations industrielles formulées pour répondre au mieux aux besoins des chats stérilisés, en leur assurant des apports suffisants sans favoriser la prise de poids.

 

Chez le Chartreux, l’alimentation est un véritable moyen de prévention pour sa santé. Des apports équilibrés, correspondant parfaitement à ses besoins, lui permettent de tenir éloignées bien des pathologies, notamment en le protégeant du surpoids. Il est essentiel, en cas de doute, de recourir aux conseils d’un vétérinaire.


 

Articles pouvant vous intéresser...