Cream Brother, le chat le plus connu de Hong Kong

Publié par

Au Japon, les chats sont souvent pris pour mascotte. Il suffit de penser à Hello Kitty ou au film Le Royaume des Chats. Comment deviennent-ils si populaires ? Découvrez-le à travers l’histoire de Cream Brother, le chat le plus connu de Hong Kong.

Crem Brother

Le Cream Brother un veritable phénomène à Hong Kong !

Un début de carrière pour le moins inhabituel

Tsim Tung Brother Cream (Cream Brother, pour les intimes), beau mâle british shorthair né en 2005, a commencé à faire parler de lui en 2012. À Hong Kong, les chats ont pour habitude de s’installer sur les comptoirs des magasins, à la vue des passants. Un comportement qui leur permet de devenir rapidement populaires.

Trônant fièrement sur le comptoir du magasin de dépannage tenu par son maître Ko Chee-Shing, Cream Brother a décidé un beau jour de 2012 de prendre la poudre d’escampette. Sa disparition a suscité un véritable émoi auprès des habitués du magasin. Ayant fait la une des journaux pendant plusieurs semaines, il fut retrouvé 26 jours plus tard avec 1,4 kg de moins.

Une popularité sans précédent

L’incident fut relaté dans la presse. Le chat amaigri mais sain et sauf a fait la première page des journaux japonais. Mascotte la plus célèbre de Hong Kong, l’animal possède maintenant sa propre page Facebook. Il est même devenu le héros d’un livre ! Cream Brother était bien sûr présent à la sortie de celui-ci et n’a pas manqué de poser sa patte en guise de signature. Environ 20 000 copies de cet ouvrage dédicacé ont été vendues, si bien qu’un second livre a été écrit en 2013. Comme toute star, Cream Brother a participé à des shows télévisés. Il a également tourné dans une série.

Quand le cabaret ferme, les stars se voient contraintes de prendre leur retraite. C’est un peu ce qui est arrivé à notre mascotte, suite à la fermeture du magasin de son maître. Les fans ne l’ont cependant pas oublié ; Cream Brother a encore un bel avenir devant lui !

À votre tour de faire de votre animal une mascotte. Pourquoi ne pas l’emmener au travail ?

Tags associés :

Un commentaire

  1. Il ressemble à mon Edredon, avec des cheveux courts !

    http://les-scottish-et-british.blogspot.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*