4 façons de prendre soin des oiseaux de votre jardin en hiver

La saison froide est une période difficile pour les oiseaux vivant à l’état sauvage. Naturellement bien armés pour lutter contre les températures basses, il est toutefois essentiel qu’ils trouvent dans leur environnement de quoi se nourrir et s’hydrater afin d’affronter le froid hivernal.

Vous vous demandez comment aider les oiseaux de votre jardin à traverser cette période difficile

Ce mois-ci, retrouvez tous nos conseils pour prendre soin des oiseaux du ciel tout au long de l’hiver.

oiseau du ciel dans la neige

1. Leur offrir un abri pour passer l’hiver bien au chaud

Oiseau dans un nichoir

Mettre un nichoir à disposition des oiseaux du ciel est un bon moyen de les aider à se protéger du froid durant la saison hivernale. En outre, à la saison des amours, un nichoir sera aussi un excellent moyen de favoriser la reproduction des oiseaux.

L’emplacement du nichoir a toute son importance, il doit être disposé à l’abri du vent, des intempéries mais aussi des prédateurs (chats, écureuils…). Il est préférable de le placer dans un endroit dégagé (comme par exemple dans un arbre de votre jardin) et en hauteur (au minimum 2 mètres de hauteur).

À fixer ou à suspendre, un large choix de nichoirs s’offre à vous. Assurez-vous simplement que le nichoir soit stable et solidement fixé.

Certains nichoirs présentent l’avantage d’avoir une ouverture sur le dessus, facilitant de ce fait le nettoyage.

Astuce : En appartement ou en maison, en disposant les nichoirs à proximité d’une de vos fenêtres ou sur votre balcon , vous pourrez en profiter pour observer les oiseaux sans les déranger.

2. Leur apporter de quoi se nourrir durant la saison froide

Il est conseillé de débuter le nourrissage des oiseaux dès le mois de novembre ou en décembre selon l’année. 

Un autre point de repère pour le démarrage du nourrissage dans la saison est à partir du moment où les arbres perdent leurs feuilles.

Il vous faudra poursuivre ce nourrissage durant tout l’hiver car les oiseaux, qui ont pris l'habitude de venir manger chez vous, auraient alors du mal à trouver ailleurs leur moyen de subsistance !

À partir de fin mars/début avril, réduisez progressivement les quantités distribuées puis cessez totalement le nourrissage qui n’est plus nécessaire dès la fin des périodes de gel et de grand froid.

oiseau du ciel qui mange

Quel aliment faut-il distribuer aux oiseaux de votre jardin ?

Chaque espèce d’oiseau possède des besoins bien spécifiques :

  • Les graines de tournesol, particulièrement nutritives, conviennent à la plupart des oiseaux qui vivent dans votre jardin.

  • Le Maïs et le froment seront plus adaptés pour les tourterelles et les moineaux.

  • Les fruits et mélanges enrichis en insectes feront le bonheur des grives, des merles ou encore des rouges gorges.

Pour répondre aux besoins de chacun, optez pour des mélanges de graines que vous pouvez soit acheter tout prêt soit préparer vous-même (en mélangeant ⅓ de cacahuètes non grillées et non salées, ⅓ de maïs et ⅓ de graines de tournesol).

Les boules de graisse pour oiseaux se composent d’une matière grasse animale, comme le suif de bœuf, ainsi que de graines concassées grasses et riches en glucides, pour une alimentation équilibrée. Certaines contiennent également des baies, pour apporter un supplément de vitamines, ou des insectes.

Comment nourrir les oiseaux du ciel ?

  • Les boules de graisse seront placées dans des distributeurs dont les barreaux permettent aux oiseaux de pouvoir s'accrocher facilement et déguster tranquillement leur nourriture. 

  • Les graines seront distribuées dans des mangeoires, placées là où les oiseaux dénichent naturellement leur nourriture et idéalement à proximité du nichoir. Pour mettre à l’abri ces petits oiseaux des prédateurs, optez pour des dispositifs soit à suspendre à un arbre soit sur pieds à placer dans votre jardin dans un endroit dégagé.

Le choix de la mangeoire est avant tout une histoire de goût. Vous en trouverez en forme de maisonnettes ou dotées d’un design plus contemporain. Vous pouvez aussi la réaliser vous-même avec une simple caisse de bois.

Veillez à disposer plusieurs mangeoires de façon à éviter les regroupements qui favorisent la propagation de certaines maladies.

Le saviez-vous :

Pour les moineaux, les merles ou encore les grives, disposez la nourriture sur le sol dans votre jardin.

Les erreurs à ne pas commettre

  • Évitez le recours aux mélanges contenant trop de graisse animale (ex: lard) et privilégiez les graisses végétales, bien meilleures pour eux.

  • Ne donnez pas de lait qui est indigeste pour les oiseaux. Vous pouvez éventuellement leur proposer du fromage (cuit), mais en très petite quantité.

  • Ne donnez pas de graines de lin ou de ricin qui sont toxiques.

  • Évitez de donner des biscuits pour animaux domestiques.

3.  Leur mettre à disposition un point d’eau pour s’abreuver

Mettre à disposition de l’eau aux oiseaux vivant à l’état sauvage est essentiel pour assurer leur survie. L’hiver lorsque les températures baissent, il peut s’avérer difficile voire impossible pour eux de s’hydrater correctement.

Placez une écuelle avec un fond d’eau à proximité de la mangeoire, afin que les oiseaux puissent boire. Pensez à changer l’eau chaque jour.

Astuce:

Pour éviter que l’eau contenue dans l’écuelle ne gèle, placez un bouchon de liège. Le mouvement permanent du bouchon de liège dans l’eau empêcherait l’eau de se figer et donc de geler en cas de températures négatives.

4. Bien entretenir nichoirs, mangeoires et abreuvoirs tout au long de l’année

Même s’ils sont installés à l’extérieur, les distributeurs et mangeoires doivent être entretenus de manière régulière pour éviter la propagation de maladies

Une fois par semaine, retirez les déjections et les restes de graines, de même que celles qui n’ont pas été mangées. Rincez éventuellement le socle sous l’eau. Ajoutez les nouveaux aliments et replacez la mangeoire à son endroit habituel.

Une fois par an (au mois de Septembre ou Octobre), videz le nichoir puis après avoir brossé le fond, nettoyez le à l’eau. Laissez-le sécher puis replacez-le à son endroit habituel.

Avec tous ces quelques conseils, les oiseaux de votre jardin devraient passer un excellent hiver !