Bien commencer l'année avec mon animal

En ce début d’année, toute l’équipe vous remercie pour votre fidélité : chaque mois, vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre ! 

Ce mois-ci, on vous propose 4 conseils essentiels pour prendre soin et chouchouter votre animal tout au long de l’année.

Je surveille son alimentation.

Une alimentation équilibrée est la clef pour garder votre animal en bonne santé et prévenir le surpoids.

Que vous ayez opté pour une ration ménagère ou pour un aliment complet sous forme de croquettes et/ou de pâtées, la ration journalière distribuée doit être calculée et adaptée pour répondre aux besoins nutritionnels de votre animal en fonction de son âge, de son activité physique… 

Soyez vigilant, si vous avez fait stériliser votre chien ou votre chat, pensez à réduire les quantités journalières distribuées, car ses dépenses énergétiques diminuent d’environ 20%.

Pour plus de précisions, pensez à peser à l’aide d’une balance ménagère la dose à distribuer chaque jour. Cette mesure a toute son importance, car un excès de dose même minime, chaque jour, peut conduire au surpoids. 

À l’âge adulte, chez le chien, la ration journalière sera répartie en 2 repas par jour. Chez le chat, qui est un petit grignoteur, il serait préférable de faire 6 repas par jour ou de lui laisser sa ration à disposition.

Si votre petit protégé est un vrai glouton, vous pourrez le rassasier en introduisant dans sa ration de manière progressive une portion de légumes cuits à l’eau tels que de la courgette, de la courge, des haricots verts...

Le recours à des astuces telles que cacher les croquettes, l’utilisation d’une gamelle anti-glouton ou d’un distributeur automatique est également une bonne manière de ralentir la prise alimentaire et l’aider à se sentir rassasié.

Enfin, si vous avez envie de faire plaisir à votre animal, sachez qu’une friandise peut constituer un apport énergétique conséquent dont il faudra tenir compte dans sa ration journalière. Ces "à-côtés" doivent donc être distribués avec parcimonie. 

Soyez attentif à ce que vous partagez avec votre animal, car de nombreux aliments que l’on adore peuvent être toxiques pour lui.

 

petit a coté
Infographie

Je prends soin de lui.

Lui nettoyer les yeux, les oreilles, les dents, le brosser, tous ces gestes d’hygiène contribuent à le garder au top de sa beauté, mais sont aussi essentiels pour sa santé.

Qu’il s’agisse des soins des yeux, des oreilles ou encore des dents, ces gestes permettent de dépister et prévenir des pathologies telles que les otites, la maladie parodontale…

Brosser son animal est aussi une bonne manière de prévenir l’apparition de troubles digestifs (liés à l’ingestion de boules de poils) ou dermatologiques.

Pour habituer votre animal à ce type de manipulation pas toujours très agréable à son goût, commencez dès son plus jeune âge. 

Les gestes doivent être pratiqués avec douceur. Choisissez de préférence un moment où votre animal est calme, par exemple après avoir joué avec lui ou juste avant qu’il s’endorme. Commencez progressivement et n’insistez pas si votre animal montre des signes d’agacement.

N’oubliez pas de le récompenser après chaque soin : caresses, félicitations et friandises l’aideront à associer soin et plaisir.

Fréquence des soins : 

  • Hygiène bucco-dentaire : tous les jours.
  • Hygiène des yeux : en cas de sécrétion.
  • Hygiène des oreilles : variable selon la forme des oreilles de votre compagnon : tombantes, semi-tombantes ou droites (quotidien, hebdomadaire ou mensuel) et après chaque baignade ou shampoing.
  • Brossage : variable selon la race de votre animal (quotidien, hebdomadaire ou mensuel).
  • Bain : si besoin toutes les 4 à 6 semaines (sauf en cas de prescription de votre vétérinaire).

Pensez également à le protéger contre les parasites externes et internes (puces, tiques, moustiques et vers) qui peuvent lui gâcher la vie.

Le choix de l’antiparasitaire dépend du mode de vie de votre animal, de son lieu de résidence, de son âge, de la saison, de la facilité d’administration.

 

N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre vétérinaire ou de notre équipe d’experts.

chat

Ensemble, on est zen.

Si vous avez un chat, n’oubliez pas que son bien-être passe par un territoire bien agencé. Pour lui faire plaisir, proposez-lui de nombreux couchages bien douillets pour se reposer, de préférence au calme et en hauteur (arbre à chat, hamac de fenêtre, couchage au-dessus d’une armoire…) 

Placez sa gamelle d’eau et sa gamelle d’aliment au calme et en hauteur si vous avez un chien.

Quant à l’emplacement de la ou les litière(s), trouvez un endroit au calme et à l'abri des regards, loin de l’endroit où il mange et dort et ne la changez plus d’endroit. Veillez à ce qu'elle soit toujours propre.

Le chat est par nature un chasseur, cet instinct de prédateur pourra être mis à profit pour le faire bouger et le stimuler en lui proposant des jeux en tout genre : plumeaux, souris à attraper, jouets à base d’herbes à chat… 

Après le jeu, profitez des moments de calme pour partager de doux instants de complicité avec au programme câlins, pétrissage et ronronthérapie. 

Si vous avez un chien, le sortir plusieurs fois par jour lui permettra de découvrir de nouvelles odeurs et de faire des rencontres avec d’autres congénères. Pour le stimuler, vous pourrez aussi avoir recours au jeu : pour lui faire plaisir, pensez à lui proposer divers types de jouets tels que des tapis de fouille, des balles à ramener…

Si vous avez le temps et l’envie, de multiples activités à partager en duo s’offrent à vous : canicross, agility, pistage, travail à l’eau… 

Le choix dépendra de vos affinités, de l’âge, de la taille et de la race de votre animal. La présence d’une pathologie articulaire conditionne aussi la possibilité ou non de ce type de pratique sportive. Avant de vous lancer, n’hésitez pas à faire le point avec votre vétérinaire.

Pour les animaux ayant un tempérament anxieux, il est possible d’avoir recours à des solutions naturelles pour les apaiser comme les phéromones ou solutions à base de plantes à diffuser, aliments complémentaires à administrer chaque jour.

Je le protège s'il fait froid.

En période hivernale, protéger son animal du froid, de la neige, de la glace et du sel de déneigement est essentiel pour le garder en pleine forme.

Voici un récapitulatif des mesures à mettre en place :

Un accessoire pour le tenir au chaud et au sec : Manteau, imperméable, pull-over, sont autant de solutions pour protéger son animal du froid et de l’humidité. Craquez pour un modèle tendance, mais gardez à l’esprit que ces accessoires doivent bien recouvrir tout le corps de votre animal pour le protéger efficacement.

Une protection pour ses coussinets : La glace, la neige et surtout le sel de déneigement, mettent à rude épreuve les coussinets qui s'irritent, se fissurent ou se crevassent.

Si vous ne pouvez pas équiper votre animal de chaussons imperméables, prenez soin de ses coussinets en appliquant un baume protecteur ou encore une solution tannante avant et après chaque sortie. Veillez à bien rincer puis sécher ses pattes au préalable. 

Un couchage adapté à la saison hivernale : Pour lui apporter un plus grand bien-être, mettez-lui à sa disposition un couchage confortable et suffisamment épais (d’autant plus si votre animal souffre d’arthrose). 

N’hésitez pas à déplacer son couchage à proximité d’une source de chaleur. Pour son plus grand bonheur, il appréciera un coussin chauffant ou un plaid épais. 

Lors de période de froid extrême, pensez à garder votre petit protégé à l’intérieur la nuit et privilégiez ses sorties en journée.

Un coin à l’extérieur pour se mettre à l’abri du froid : Si votre animal est un grand vadrouilleur ou s’il se plait à l'extérieur, pensez à lui aménager un abri isolé de la pluie et du vent pour qu’il puisse s’y réfugier lorsque le froid est trop intense. Idéalement, dirigez l'entrée au sud-ouest. Si les températures chutent, n’hésitez pas à lui mettre à disposition un chauffage d'appoint de types tapis chauffant ou bouillottes d’eau chaude.